Mercredi 16 Aout 2017

Retour au sport avant l'été ?

L'arrivée des beaux jours rime avec … amour. Mais, avant de rencontrer son alter ego, c’est le moment où jamais de vous bouger un peu.

Il vous faut vous remettre en forme, retrouver votre silhouette de rêves pour partir en vacances cet été. Torse bombé et bronzé, abdos chocolatés, cuisses galbées, il n'y aura aucune difficulté pour faire fondre la perle rare. Par où commencer ? Tout dépend de votre forme physique actuelle, de votre motivation et de vos ambitions.

Si l’étape numéro 1 agrémente déjà votre quotidien, passez direct à la 2 et ainsi de suite. Si la dernière étape vous paraît banale, ne lisez pas cet article et retournez parfaire vos abdos.

Retour au sport avant l'été ? Étape 1

Étape numéro 1 : changez vos petites habitudes

Dès le réveil, faites 10 abdos. Ça ne vous prendra que 2 minutes et vous garantira un ventre plat et musclé si vous persévérez quotidiennement et augmentez votre nombre de 10 par semaine. Dans 9 semaines, vous ne vous apercevrez même plus que vous faites 100 abdos par jour car cela sera devenu une routine, par contre tous les regards se tourneront sur vos tablettes de choc dès l’arrivée des maillots de bains.
Ensuite, petit déj' équilibré à base de fruits, riches en fibres et en vitamines, et de laitages pour les protéines. Bannissez les céréales industrielles et les tartines beurrées : elles ne vous apporteront que sucre et gras et en plus vous aurez faim avant la pause de midi.
Prêts à partir ? Faites-vous le coup de la panne… d’ascenseur. Et hop ! On descend à pieds, c’est bon pour les fessiers. Pour ceux qui se réjouissent déjà d’habiter au rez-de-chaussée et bien ce sera un aller-retour jusqu’au 2ème.
Votre lieu de travail se trouve à moins de 5 kms de chez vous ? Optez pour vos pieds ou votre vélo.
À moins de 10kms ? Enfourchez votre bicyclette.
Vous prenez habituellement le métro ou le bus ? Descendez 2 arrêts avant votre destination finale et marchez d’un bon pas, loin des effluves de transpiration et des mines déconfites qui ne vous donnent envie que de rentrer chez vous pour vous recoucher.
Vous bouchonnez dans votre voiture ? Dégotez-vous un parking à 10 minutes à pieds de votre lieu de travail ou, si vous avez accès à une place privée, prévoyez d’arriver 10 minutes en avance pour une petite marche qui vous mettra d’aplomb et de bonne humeur pour commencer cette merveilleuse journée de travail.

C’est en effet bien connu : un peu de sport et hop voici venir les endorphines, hormones du plaisir, qui vous feront positiver tout au long de votre journée. Vous allez vite devenir accros, alors persévérez au moins jusqu’à la fin de l’étape 2 et vous aurez la banane du matin au soir.

Etape 2 : à vos baskets

Et hop : re-escaliers au boulot et à chaque déplacement…

Une ballade entre collègues à la pause de midi, ça ne mange pas de pain. Ça vous évite d’en manger et ça crée des contacts différents, plus décontractés, plus personnels, moins formels. À l’air libre, on s’oxygène, on se sent bien, on fabrique de la vitamine D au soleil et on devient plus enclins aux échanges.
Pour le retour à la maison, idem qu’à l’aller mais à l’envers. Si vous vous arrêtez au supermarché, ne tournez pas 3 heures dans le parking pour trouver la place la plus proche de l’entrée mais prenez la première qui se présente, ça vous évitera des énervements inutiles contre cet imbécile qui vient de vous piquer la place et contribuera à galber vos jambes.

Retour au sport avant l'été ? Étape 1

Non, non. L’étape 1 n’était pas du sport. Vous n'avez pas le temps ? Pas d’argent ? Tu parles.

Une paire de baskets, un vieux T-shirt, un short et hop une petite heure de jog 3 fois par semaine dans le square du quartier, dans la forêt voisine, sur les trottoirs selon vos envies.

Peur de courir seul(e)s ? Encore une mauvaise excuse. Munissez vous d’un spray à poivre, c’est petit, pas cher et ça fait très très mal aux yeux, effet garanti. Sinon, repérez quelqu’un qui court aux mêmes heures que vous et proposez-lui votre compagnie. Partez doucement et n’hésitez pas à alterner course et marche, vous êtes là pour vous faire plaisir aussi. Variez autant que possible vos parcours, quoi de plus ennuyeux que de courir toujours au même endroit à la même vitesse. Fixez-vous des objectifs et essayez de les améliorer au cours des semaines. Repérez par exemple une boucle de 10kms et essayer d’améliorer votre chrono de 15 secondes par semaine. Vous serz fiers et satifaits de vos progrès et vous prendrez vite au jeu.

Changez aussi de terrains : forêt, route, collines, plat, tout est parfait pour diversifier vos entraînements. Plus vous allez courir, plus vous en retirerez du plaisir et un sentiment de bien-être absolu. Votre corps en redemandera et ainsi vos petits jogs feront petit à petit partie de votre rythme hebdomadaire, de votre hygiène de vie,.de vos plaisirs revigorants. Lorsque vous aurez progressivement allongé vos sorties, vous atteindrez peut-être un jour ce fameux « high » dont on parle dans le milieu de la course à pieds. Un moment fugace où vous n’êtes plus ici bas sur terre, mais tout là haut et dont vous ne vous souviendrez plus à votre arrivée. Vous vous demanderez juste comment vous êtes parvenus du point A au point C sans passer par B, parce qu’au moment de franchir B, vous étiez dans le monde des endorphines, de vos fantasmes et de vos rêves…un vrai délice.

Sinon une raquette de bad ou de tennis ne coûte plus trop cher à notre époque et les terrains deviennent eux aussi de plus en plus accessibles…reste à trouver un(e) partenaire si possible d’un même niveau que vous afin d’éviter les frustrations des deux côtés.

Pour ceux qui en ont les moyens, les salles de sport sont le meilleur moyen de rencontrer du monde tout en vous dépensant. Cours de steps, renforcement musculaire, cardio training, gainage, sauna, hammam sont autant d’occasions de côtoyer des gens de tout horizon venus comme vous pour perdre quelques kilos et aussi un peu pour papoter et plus si affinités

Étape 3 : allez au boulot en courant ou à vélo 2-3 fois par semaine

Il suffit de vous organiser un peu, de prévoir un costard (ou tailleur) sur place si vous en avez besoin et des chemises de rechange (n’oubliez pas vos sous-vêtements). Vous avez sûrement des douches disponibles et serez frais et dispos pour toute la journée. Pour celles et ceux que cette lecture a fatigués, inspirez à fond et imaginez vous sur la plage cet été…vous vous voyez plutôt bourrelets et cellulite ou abdos et jambes musclés ?

À vous de choisir… allez hop à vos baskets !


Partager cet article

Commenter cet article