Mercredi 25 Janvier 2017

Rides, à quel âge faut-il s’en soucier ?

Il ne faut pas attendre que les rides soient vraiment marquées pour s’en occuper

Plus les sillons sont profonds, plus la peau sera difficile à lisser. Quand doit-on s’en inquiéter ?

Les combats contre les rides devraient commencer dès 20 ans. A ce stade, on parle plus de prévention avec un gommage régulier et l’usage d’une crème hydratante. En outre, veillez à vous protéger des rayons UVA et UVB en évitant les expositions trop directes au soleil. Pour cela, l’utilisation d’une crème solaire à haute protection est préférable. N’oubliez pas de boire suffisamment pour prévenir le dessèchement de la peau, au même titre que toutes les cellules du corps. On notera aussi qu’une bonne nuit de sommeil permet de prévenir le vieillissement cutané et tous les symptômes qui vont avec. Quel que soit votre âge, prendre ces mesures vous aidera à prévenir les rides ou bien les limiter.

Par ailleurs, il est conseillé d’appliquer un soin antirides dès la trentaine. Préférez ceux riches en antioxydants pour lutter contre les effets des radicaux libres. La vitamine A, l’AHA et la céramide sont également des composants intéressants pour stimuler la régénération cellulaire. D’autres substances qui suppléent le collagène se révèlent également intéressantes. Si l’utilisation d’un soin antirides est encore facultative à 30 ans, cela peut s’avérer comme une véritable nécessité dès que vous passez le cap de la quarantaine. Pour finir, sachez que vous pouvez faire appel à des techniques esthétiques non chirurgicales pour traiter les rides. Ainsi, vous pouvez rajeunir le contour de vos lèvres, atténuer les pattes d’oies et lisser un peu plus le front en recourant à l’injection de botox ou à l’injection d'acide hyaluronique. Si les rides sont trop profondes, la chirurgie esthetique est le seul moyen de les combler. Si elle est faite selon les règles de l’art et bien tolérée par le patient, l’intervention chirurgicale redonne une seconde jeunesse à la peau.


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez