Lundi 21 Aout 2017

Soldes : comment les marques s’organisent-elles ?

Depuis le 24 juin, les soldes d’été ont commencées partout en France ! Quant aux préparatifs de ces dernières, c’est des mois à l’avance que les grandes marques préparent leur stratégie pour vendre un maximum lors de cette période. De nombreuses personnes attendent le moment des soldes pour acheter des produits de marques, comme chez adidas, où il y en a des plus au moins couteux comme de nombreuses baskets et chaussures de la marque à 3 bandes. En effet les réductions peuvent aller jusqu’à -70% sur certains sites et encore plus sur les sites internet qui proposent des réductions défiant toute concurrence comme sur le site de laboutiqueofficielle.com

Mais nous pouvons nous demander comment les grandes marques s’organisent et quelles sont les secteurs les plus touchés par les soldes ?

La préparation des grandes marques :

Une grande marque a un fort capital marque. C’est à dire que beaucoup de personnes connaissent la marque grâce à une image forte véhiculée et grâce à un large portefeuille client. Prenons l’exemple d’adidas qui est un revendeur d’équipements sportifs. Lors des soldes, des réductions sont appliquées sur chaque produit selon sa nouveauté, ses précédentes ventes,… C’est pourquoi le plus souvent les soldes baskets et chaussures sont les plus avantageuses car les grandes marques doivent se débarrasser de leurs stocks pour rentrer les prochaines collections et par conséquent, elles attaquent leur prix souvent à des taux de -20% et plus. Sur un produit qui coûte en moyenne 100€ sur cette gamme, cela devient tout de suite très attrayant pour le consommateur. Ainsi, on peut retrouver sur leur site en première page des soldes leur baskets et chaussures. Les vêtements sportifs sont également énormément achetés lors des soldes, notamment les joggings et les shorts qui sont souvent plus chers que les t shirts.

Les grandes marques se doivent donc d’être rapide, précis et efficace. En effet l’image de la marque est mise en jeu lors de cette période car c’est là où on découvre le professionnalisme de l’entreprise. Une entreprise débordée lors des soldes montre la désorganisation de son service. C’est pourquoi cette année encore les marques espèrent avoir de bonnes soldes malgré la crise économique toujours présente qui pousse le consommateur à avoir des achats réfléchis et non des achats « coup de tête ».

Les secteurs les plus touchés par les soldes :

Les soldes nationales autorisent les commerçants à effectuer des remises sur leurs produits afin de vendre leur stock. Ces soldes durent 6 semaines. Ces soldes peuvent s’appliquer à quasiment tous les domaines d’activité.  Le plus touché par ces dernières est le secteur de l’habillement (baskets et chaussures incluses) car les commerçants profitent de cette période pour liquider leur stock durant cette période strictement réglementée par la loi.

La loi interdit tous commerçants d’effectuer toutes soldes ou promotions sur ces produits deux semaines avant le début national des soldes. En effet, cela a été mis en place pour permettre aux consommateurs de comparer les prix des différentes enseignes et surtout de vérifier si il y a bien eu des soldes ou non effectuées par le commerçant. De nombreuses entreprises sont lourdement sanctionnées chaque année pour ne pas avoir respecter cette période l’attente de pré solde. Depuis le 1er janvier 2015, en France un arrêté à été prononcé stipulant l’interdiction des « soldes flottantes ». Il s’agissait d’une période de 2 semaines que le commerçant pouvait effectuer quand il le souhaitait à conditions de ne pas être à deux semaines des soldes nationales. Cet arrêté risque de bousculer de nombreux secteurs car il permettait aux commerçants de se soulager de produits et de vendre plus quand il le souhaitait. Attention toutefois à ne pas confondre soldes et promotions, ces deux pratiques ne sont pas soumises aux mêmes réglementations.

Un marché porteur lors des soldes est la vente en ligne. En effet la PDM des achats en ligne a atteint 13,5% en 2013 et surtout une croissances chez les pure players qui représentent actuellement environ 30% de ces ventes. ( ex : asos, laboutiqueofficielle.com, zalando,…)

soldes


Partager cet article

Commenter cet article