Samedi 27 Mai 2017

Nous sommes tous des américains

Ils sont forts ces Américains, au final ils auront fini par nous imposer presque tout. Depuis les comédies musicales de Broadway et les blockbusters de Hollywood, jusqu'au très récent Black Friday, il faut dire que la palette est impressionnante. Mais, tout est-il bon à prendre et doit-on se laisser influencer docilement sans rien dire ?

Il y a évidemment à boire et à manger. D'un côté, on peut dire sans conteste que certaines choses telles que le savoir faire de leurs comédies musicales est une influence positive. En effet, jusqu'avant les artistes en France se cantonnaient à ne pratiquer d'une discipline à la fois : on était soit danseur, soit comédien, soit musicien, mais jamais les trois à la fois. Alors que nos ami(e)s artistes d'outre-atlantique ont depuis longtemps plusieurs cordes à leur arc. Pour preuve, ils pouvaient dans certains cas être serveur dans un restaurant ou femme de ménage, comme le fut Madonna à ses débuts. Bref, sans vouloir plaisanter plus, cette polyvalence et cette notion de la performance yankee sont plutôt un bon exemple à suivre.

Nous sommes tous des américains à Broadway

Pour continuer sur une note positive, certains évènements majeurs sont également intéressants. Prenons le cas de Thanksgiving et ses valeurs de partage et de gratitude envers les personnes, les choses et la création toute entière. Si on a eu la chance d'être sur le sol américain en ce jour bien particulier, on a certainement été touché par les gentillesse et la compassion de tout un chacun. Cependant, pour l'instant, cette fête nationale, de loin la plus belle (si on met de côté le massacre organisé des dindes) ne fait pas encore partie du paysage français.

À l'opposé, beaucoup de choses auraient fait mieux de rester sur le sol américain. On pourrait citer à titre d'exemple le taylorisme, cette forme d'organisation "scientifique" du travail, qui ne vise qu'à maximiser les profits du capital sans contrepartie réelle pour les salariés. Ceci dit, il n'est pas certain qu'un de nos génies français puisse avoir eu un beau matin celle fantastique idée du travail à la chaîne. On se serait passé aussi des fast-foods et de la malbouffe, ainsi que de sa comparse l'obésité qui gagne l'hexagone. En effet, selon un programme de recherche piloté par l'INSERM et la CNAMTS, un français sur deux serait en surpoids...

Nous sommes tous des américains obèses

Enfin, pour terminer sur une note mitigée, les enfants apprécieront de se faire peur pour Halloween, une fête qui est déjà bien ancrée dans nos habitudes. Idem pour les shopping addicts et les obsédés du bon plan, qui apprécieront que l'Oncle Sam ait réussi à nous refourguer le Black Friday et le Cyber Monday. Même si on n'est pas immergé à fond dans le temple du consumérisme, ce coup d'envoi pour les achats de fin d'année peut être une excellente occasion de faire de bonnes affaires, comme celles que l'on trouve sur le site de maxi bons plans et particulièrement dans sa rubrique des codes promo.

Bien évidement, ce bref tour d'horizon est loin d'être exhaustif et ne traite pas l'ensemble des éléments. Les commentaires sont donc les bienvenus.


Partager cet article

Commenter cet article