Samedi 27 Mai 2017

Suivre une séance chez le psychologue : pour quels objectifs ?

Différents profils de patients peuvent s'adresser à un psychologue, en effet la société actuelle peut être difficile à vivre et engendrer des problèmes psychologiques à tout âge.

Psychologue consultation

Pour s'assurer une résolution rapide des maux psychologiques, il est nécessaire d'établir une relation de confiance, de mettre des mots sur ses douleurs et au fil du temps d'identifier les causes profondes de son mal-être.

Être psychologue, qu'est ce que cela veut dire ?

Le psychologue, souvent appelé "psy" aura lors de la première rencontre un rôle d'écoute attentive du ressentis et des difficultés rencontrés par le patient. Cette étape lui permet de reformuler les attentes de la personne et les objectifs à atteindre grâce à cet accompagnement personnalisé. Un psychologue peut exercer au sein d'un établissement hospitalier ou au sein de son propre cabinet, comme c'est le cas pour tout psychologue.

Certains patients craignent de faire face à un "mur" si le psychologue n'est là que pour les écouter. Ainsi, le professionnel sait s'adapter et proposer rapidement d'instaurer un dialogue constructif qui mènera le patient vers des solutions concrètes.

A qui s'adresse une consultation chez le psychologue ?

Avec pour objectif de faire le lien entre l'inconscient du patient, les expériences passées et la vie quotidienne, le psychologue va chercher à comprendre le contexte de vie général de la personne.

Les publics qui peuvent s'adresser à un psychologue sont nombreux : enfants accompagnés ou non de leurs parents, adolescents, adultes, couples... A chaque étape de la vie un soutien psychologique peut être bénéfique s'il permet de sortir rapidement d'une situation de mal-être profond.

Ces dernières années, la profession s'est démocratisée mais les appellations peuvent être déroutantes pour quelqu'un qui découvre ce secteur d'activité. En effet, on trouve des spécialistes dans différents domaines, psychothérapeute, psychanalyste, psychiatre... cet article permet d'y voir plus clair.

La majeure partie du temps le patient va de lui-même faire des recherches et s'orienter de son plein gré vers un professionnel de santé. Parfois au contraire, il lui sera conseillé au sein d'un établissement hospitalier de consulter un psychologue. Pour plus de détails sur cette profession et sur les maux traités (angoisses, toc, addictions) il peut être intéressant d'en parler à son médecin traitant.


Partager cet article

Commenter cet article