Mercredi 23 Aout 2017

Interview de Thierry Paul Valette : Le sport et la culture pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme

C'était samedi 18 mars à Science po que nous avons rencontré Thierry Paul Valette, l'un des trois invités d'honneurs de cette conférence sur "Le sport et la culture pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme".

À ses côtés le président de la LICRA de Paris David Olivier Kaminisky, l'athlète handisport triple champion d'Europe Rhyad Sallem de basket et de rugby, et l'écrivain également professeur à science po Karim Amellal.

Nous avons été attirés par ce jeune quadra au parcours particulier.

Thierry Paul Valette est un artiste engagé touche à tout. Après des études de droit il devient antiquaire puis quitte Lisieux sa ville natale et monte à la Capitale. Après quelques pas devant la caméra à l'issue des cours Florent il deviendra peintre et auteur. Ses peintures sont engagées et l'artiste dénonce le racisme, le terrorisme et les femmes soumises. Il tente de réconcilier l'Orient et l'Occident. Ses écrits poétiques sont eux aussi très souvent engagés. Sa présence à cette conférence était donc justifiée.

Nous sommes donc allés à sa rencontre lui poser quelques questions.

TPV pourquoi avoir accepté l'invitation de science po ?

" Science po est une école prestigieuse qui forme une partie des élites de demain et il était donc important d'intégrer une composante importante que sont la culture et l'art et puis depuis 2011 l'école intègre ces notions dans ses programmes et n'oublions pas que son fondateur était écrivain et philosophe et non un scientifique ou un politique"

TPV êtes vous satisfait de votre intervention ?

"Oui et non.... Je suis content bien sur mais d'un autre côté je suis resté sur ma faim parce que le temps était limité et il y avait tellement tellement à dire..."

TPV vous avez un parcours particulier... Vous êtes un artiste, certes engagé, mais j'ai l'impression que vous vous orientez vers un engagement politique à temps complet... Vous pouvez nous expliquer ce virage ?

"Ce n'est pas un virage mais une suite d'événements.Il y une logique derrière tout cela...Je crois que l'on n'entre pas en politique par soit même mais que plutôt c'est la politique qui vient à nous. Vous savez je considère que les choses sont liées entre elles, toutes.Il faut juste démêler tout cela et faire les liens. C'est un peu le sens de ma démarche.

La peinture et l'écriture sont des formidables supports pour communiquer, dénoncer et proposer, seulement l'art n'est pas partout...Plus souvent dans  dans les expositions, les musées, les théâtres mais  je veux que mes messages portent plus loin..."

TPV si vous deviez choisir entre votre art et la politique que choisiriez vous ?

"Choisir c'est renoncer "

Très bonne réponse, mais l'égalité nationale pourquoi ?

"Pour structurer mes idées et les rendre plus fortes. J'ai une vision de la France  , de la société et surtout des convictions.La politique et la vie publique manque terriblement d'humanisme. Je suis la pour y remédier "

TPV vos projets à venir sont lesquels ? J'ai entendu que vous parliez d'une intervention à l'ENA. Vous pouvez nous en dite d'avantage ?

"Oui c'est un projet l'ENA, rien n'est officiel pour l'instant mais d'ici quelques semaines...Je ne peux en parler plus.

Mais pour l'heure je dois me concentrer sur le rassemblement demain à république que  j'organise contre le racisme et l'antisémitisme "

TPV merci d'avoir répondu à mes réponses et je vous dis à très bientôt.

Propos recueillis par Myriam Melhaoud étudiante en journalisme.


Partager cet article

Commenter cet article