Lundi 21 Aout 2017

Un toilettage fait maison

Toiletter régulièrement son chien est essentiel pour son bien-être, cependant les séances de toilettage coûtent souvent une petite fortune. Si vous désirez économiser un peu d’argent, pourquoi ne pas essayer de tondre vous-même votre mascotte ? Apprenez les astuces de base pour faire une beauté à votre toutou !

Un toilettage fait maison

Petit truc au quotidien

Afin d’éviter de gros nœuds dans le pelage de votre chien, prenez la bonne habitude de le brosser régulièrement, principalement les toutous à longs poils. Ceci vous facilitera la vie lorsque vous le passerez sous la douche, de plus vous éviterez des problèmes tels que l’eczéma ou les puces.

L’heure du bain est arrivée

Sachez que la peau des chiens n’est pas la même que celle d’un humain, évitez donc d’utiliser vos shampoings pour les laver. De plus, lorsque vous achèterez son shampoing dans une animalerie, tâchez de prendre en compte son type de poil et sa race. Il faut aussi savoir qu’un chien ne nécessite pas plus d’un bon bain tous les deux mois. Celui-ci sera suffisant pour qu’il soit propre et beau.

Lors du toilettage, protégez principalement ses oreilles et yeux. Appliquez-lui un premier shampoing pour enlever la crasse, puis un second pour l’embellir. Un rinçage abondant et un séchage progressif l’aideront à éviter des irritations.

Avant de continuer, pensez à lui couper ses griffes avec une pince, en évitant la partie rose qui lui est très sensible. Veillez aussi à lui laver les dents aussi souvent que possible pour éviter l’apparition de tartre.

Comment le tondre ?

Avant de prendre vos ciseaux, vérifiez que chaque partie de son corps soit libre de blessures ou de petites lésions. Ceci évitera un possible risque d’infection.

Pour couper les poils de votre chien, vous pouvez choisir soit entre la tondeuse ou les ciseaux. Sachez que la coupe au ciseau est très difficile pour les amateurs, cependant si vous optez pour cette option, utilisez-les plutôt pour couper les poils trop longs au niveau de la queue, oreilles et yeux. Soutenez votre chien correctement pour éviter des blessures inutiles.

Si vous préférez tondre votre chien, veillez à utiliser une tondeuse professionnelle qui ne soit pas trop bruyante. Essayez d’habituer votre mascotte au bruit afin de ne pas l’apeurer. Une fois plus tranquille, immobilisez-le et coupez doucement en allant toujours dans le sens du poil. Faites particulièrement attention à la zone des tétines, celles-ci sont souvent cause de blessures.

Vous avez bien pris note ? Et bien maintenant à vous de jouer !


Partager cet article

Commenter cet article