Jeudi 29 Juin 2017

Trouver une assurance auto après résiliation

Selon la Sécurité Routière, de nombreux automobilistes conduisent sans assurance auto. D’ailleurs, ces derniers sont impliqués dans 6 % des accidents mortels et 4.5 % des accidents corporels. Il faut savoir que rouler sans assurance en France est interdit par la loi. Il est donc essentiel pour les personnes ne disposant pas d’un contrat d’assurance d’en souscrire un. Défaut de paiement des cotisations, faute grave, accumulation de malus… Nombreuses sont les raisons qui poussent un assureur à réaliser une assurance auto.

Et s’il est souvent difficile pour un conducteur de retrouver un nouveau contrat après une résiliation, il existe des alternatives qui leur permet de se réassurer. Notez qu’il existe des risques lorsqu’on conduit sans assurance.

Quels sont les risques en cas de conduite sans assurance ?

Tout conducteur qui roule sans disposer d’une assurance auto est lourdement puni par la loi. Ce dernier sera alors sanctionné en vertu de l’article L324-2 du Code de la route d’une suspension de permis de trois ans, assortie d’une amende de 3 750 euros. Votre véhicule risque également une confiscation. Par ailleurs, d’autres peines comme des travaux d’intérêt général peuvent être ajoutées.

De nouvelles mesures ont d’ailleurs été prévues par l’administration afin de dissuader davantage les conducteurs. Parmi ces dispositifs, il y a notamment l’obligation de présenter un contrat d’assurance en règle, la conception d’un fichier des automobilistes sans assurance. Ainsi, en cas d’assurance auto résilié, il est nécessaire pour les conducteurs d’en souscrire un pour pouvoir rouler en toute légalité.

Le bureau central de tarification : une alternative pour les assurés résiliés

Les assurés résiliés ont généralement des difficultés à retrouver une compagnie d’assurance qui accepte leur dossier. La réalisation étant en effet inscrite dans votre fiche d’information à l’Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance ou AGIRA, ces sociétés vont pour la plupart vous définir comme un conducteur à risques.

Face à ce genre de situation, il vous est possible de saisir le BCT (Bureau central de tarification). Cette institution peut être sollicitée par tous les automobilistes ayant eu une assurance auto résilié. Il va alors imposer à la compagnie d’assurance de votre choix de vous accepter et fixe le montant de votre prime. Toutefois, seule la garantie responsabilité civile vous est offerte. Sachez en plus que le tarif proposé pourrait rester élevé. Heureusement, il existe aujourd’hui des assureurs qui peuvent vous aider à souscrire une nouvelle assurance après une résiliation.

Faire appel à des compagnies d’assurance spécialisées

Si vous n’avez pas envie de passer par ce bureau, il est tout à fait possible de se tourner vers des assureurs spécialisés dans la souscription d’une nouvelle assurance auto pour résiliés. Ainsi, vous pourrez trouver des garanties adaptées à votre budget. De plus, vous avez la possibilité de comparer les différentes offres des compagnies d’assurance spécialisées.

Acceptant souvent les conducteurs à risque, ces sociétés permettent de bénéficier d’une couverture personnalisée et de rester dans la légalité. Sur le web, de nombreux assureurs proposent désormais ce genre de prestation afin d’aider les assurés résiliés.


Partager cet article

Commenter cet article