Mercredi 19 Decembre 2018

Critique American Horror Story Asylum

Récapitulons pour celles et ceux du fond qui ne suivent pas.

American Horror Story, c’est une série qui entre dans la catégorie trop rare des séries d’horreur, et pas horreur comme The Walking Dead, que personnellement je n’ai pas encore commencée. Mais d’après ce que j’en ai vu et entendu, c’est du zombie, et voilà. Ici c’est un peu différent.

American Horror Story, c’est pas juste dégueu, c’est flippant, et c’est plein de moult suspenses et rebondissements de oufs. La saison 1 est extra, bien scénarisée du début à la fin (ou presque, j’ai un peu du mal avec les 15-20 dernières minutes de la saison.), ça se tient, c’est cohérent mais pas prévisible (ou très peu), on ne sait pas où ça va, les personnages sont tous vraiment intéressants.


En rapide, c’est l’histoire d’une famille, Vivien, son mari le Dr Harmon, et de leur fille Violet qui déménagent dans une vieille maison bien classe. Dès le début c’est grosse ambiance, Vivien a fait une fausse couche, son mari l’a trompée. Sympa. Et au fur et à mesure arrive les incohérences et étrangetés. C’est juste génial. Allez voir si vous l’aviez pas vue.
Tout va bien vous me direz, elle est où la déception ?


Le souci, c’est la deuxième saison. Je sais que tout le monde n’est pas de mon avis (heureusement)…
La deuxième saison n’est pas la suite de la saison 1, ce ne sont plus les mêmes personnages (certains acteurs restent, comme Jessica Lange, Evan Peters, etc.), plus la même époque, un lieu différent : un asile.
Bien, ça commence très très bien. L’asile c’est « un peu facile » pour tout ce qui est horreur-suspense-flippage, mais bon, s’ils gèrent comme la 1, ça va déchirer-grave-sa-race-grave. Sauf que bah non. Raté.

Le début, ça va, on est bien pris dedans, entre Kit, BloodyFace ou non, les aliens sortis d’on sait pas trop où, la soeur Jude, totalement « sympathique », le docteur Arden qui donne pas bien envie de consulter, etc.


Et là c’est le drame : les trois ou quatre premiers épisodes, ça va, on est dans le « je comprends rien à ce qu’il se passe mais j’aime bien », les personnages sont un peu moult (pas tout simple, on sait pas tout d’eux mais ça reste léger.), mais déjà ça vole pas au niveau de la saison 1. Malgré tout on est quand même dans un assez bon suspense et on reste curieux de la suite. (Bon, avantage non négligeable de la saison 2 sur la 1 : on voit les fesses de Kit Walker dans le premier épisode).

Sauf que, je ne sais pas si je suis trop balaise dans le trouvage de trucs dans les séries ou quoi, mais par exemple j’avais trouvé à l’avance qui était Bloody Face. Ouais, ça te déçoit un tout petit peu niveau suspense et rebondissements. (Spoiler : Dans un ep. Thredson va chez Lana et sa copine. Quelques secondes avant on avait vu BloodyFace y aller aussi. Comme de par hasard. Voila, suspense détruit à coup de pelle.)

A partir de là, il n’y a plus de suspense et de vrais rebondissements possible. C’était un peu le gros truc de savoir qui était BloodyFace.


Autre exemple de truc inutile et cette fois là over gros cliché. Le Dr Arden. Ouais désolée, je vois pas du tout l’intérêt d’en faire un docteur fou nazi.

Déjà, c’est un chirurgien, dans un asile, qui fait des expériences sur des patients. Alors si en plus il est nazi, c’est bon niveau cliché. En plus, ça n’a aucun intérêt, il n’y a pas de rebondissements, la police arrive, lui demande si c’est un nazi, il dit « Oh non non », et ils repartent en disant « ça va il nous a dit qu’il était pas nazi, alors c’est forcément vrai ». Bien. Le seul « intérêt » que ça a c’est l’entrée de Goodman, qui n’en a pas vraiment non plus d’intérêt au final. Et aussi la pseudo Anne Frank, qui reste deux épisodes, épisodes qui portent son nom (!), rien que ça, et qui est totalement inutile (Anne Frank et les épisodes d’ailleurs). Vu comme c’est parti on ne va plus jamais en entendre parler. Tout ça pour un pauvre petit « Han la la la, c’est peut-être un nazi le vilain monsieur. » et c’est tout.


Plus on avance dans la saison, plus on perd en crédibilité et en intérêt. Les personnages sont trop peu nombreux pour qu’il y ai de vrais rebondissements, si on réfléchi un peu, il n’y a plus de possibilités là. On sait qui est BloodyFace. Déjà ça réduit beaucoup. Certes on ne sait pas qui est le BloodyFace du présent, sauf qu’on entend sa voix quand il appelle la police, et je trouve qu’on dirait quand même vachement celle de Thredson, vieux. En plus il a le même petit marcel blanc. Paye ton suspense. Oui parce que j’espérais un truc du genre Kit devient dingue, et fini par tuer les gens, ou le truc dans Mary Eunice change de corps et va dans Kit, etc.

En plus il ne se passe rien, les épisodes sont vides, ils n’apportent rien de plus à l’avancement de l’histoire. On reste dans des pseudos intrigues secondaires sans intérêt. Ils nous ajoutent des personnages pendant un épisode ou deux, et puis ils disparaissent. (comme Anne Frank, la petite fille, le père Noël, etc.) Et les personnages principaux (sous entendu, ceux qui sont au générique) ne font presque plus rien, ou des trucs improbables, pas crédibles. Par exemple, Soeur Jude, qui est traumatisée d’un coup par son accident de voiture, et ça dure, ça dure… C’est bon, ça fait 10 ans que ça s’est produit, elle devient traumatisée autant de temps après sans vraiment de raison, et elle ne s’en remet plus. C’est crédible ça ? Et c’est quoi l’intérêt. Okay elle a un passé cool, ça explique son entrée dans les ordres, mais ça suffit.


Malgré tout, la saison 2 à quelques points positifs, principalement par rapport à l’époque dans laquelle elle se situe. J’ai trouvé intéressant la façon dont est traitée le traitement des patient, qui nous parait totalement improbable maintenant, comme les électrochocs, la lobotomie, ainsi que la tentative de guérison de l’homosexualité de Lana. Tout est très sympathique, et heureusement, c’est filmé « à la » American Horror Story. Heureusement. La forme est bien (en général), c’est le fond qui est totalement creux et bancal. Ils ont perdu des scénaristes ou quoi ?


On verra bien comment tout ça va se finir, mais clairement, l’envie, le suspense de voir la fin est parti. Il en reste que je suis bien trop curieuse pour lâcher en milieu de saison. Mais c’est juste par curiosité. Je pense qu’il n’y a plus rien à faire pour faire repartir la série sans me décevoir. C’est dommage, la saison 1 était tellement géniale. Pour dire, je l’ai déjà vue une dizaine de fois.
Alors que la saison 2, je ne la re-regarderai pas, oh non.

Et malheureusement, il y aura une saison 3…

Commenter cet article