Jeudi 22 Octobre 2020

L'amiral n'offre qu'une partie du dividende au milieu de la crise des coronavirus


Admiral ne suspendra qu'une partie de son versement prévu aux actionnaires cette année, affirmant qu'il est en bonne position pour surmonter le blocage du coronavirus malgré le soutien du gouvernement et le déploiement des remboursements aux clients.
L'assureur a déclaré lundi qu'il retenait temporairement un dividende spécial d'une valeur d'environ 60 millions de livres sterling, mais qu'il donnerait suite à un versement normal d'une valeur de 165 millions de livres sterling qui serait versé le 1er juin.
Cela comprendra un paiement de 5 millions de livres sterling au chef de la direction, David Stevens, et à sa femme, que le couple s'est engagé à faire un don à leur fondation caritative pour aider d'autres organisations caritatives en difficulté de financement lors de l'éclosion de Covid-19.
Stevens a déclaré: «Nous nous trouvons dans des circonstances extraordinaires et il a été très difficile de suspendre le dividende spécial, car nous sommes conscients de l'importance et de l'impact pour nos actionnaires et notre personnel. Cependant, le conseil d'administration et moi-même croyons que c'est la bonne et prudente chose à faire en ce moment.
«Nous remercions nos clients, notre personnel et nos actionnaires pour leur soutien continu, et nous restons déterminés à prendre des décisions qui sont dans leur intérêt à long terme.»
L’Amiral prévoit toujours de verser le dividende spécial plus tard dans l’année «sauf en cas de détérioration significative de la situation financière, des opérations ou des perspectives de l’entreprise».
Le mois dernier, la Banque d'Angleterre a appelé les assureurs à envisager d'annuler les versements aux actionnaires en raison de la crise des coronavirus, ce qui a incité un groupe de sociétés d'assurance, dont Aviva, RSA et Hiscox, à supprimer 1,3 milliard de livres sterling de dividendes.
L'amiral a inversé la tendance, mais a justifié sa décision en indiquant un ensemble de mesures comprenant des remboursements aux clients et en évitant l'aide du gouvernement.
La semaine dernière, l'assureur a annoncé qu'il offrirait un remboursement de 110 millions de livres sterling aux clients de l'assurance automobile qui sont coincés à la maison et conduisent moins pendant le verrouillage. Il a également engagé 80 millions de livres sterling pour réduire les prix et soutenir le personnel du NHS en supprimant les frais excédentaires sur les réclamations et en offrant des véhicules de courtoisie gratuits si leur propre véhicule est volé ou impliqué dans un accident pendant le verrouillage.
L'amiral a déclaré qu'il versait à tous les employés la totalité de leur salaire et qu'il n'utilisait pas le financement gouvernemental par le biais du régime de congé. "L'amiral ne prévoit pas avoir besoin du soutien d'autres initiatives financées par le gouvernement", a déclaré l'assureur.