Dimanche 22 Octobre 2017

Assistance et conseils, une nécessité pour réussir dans le secteur de l’export agroalimentaire

Commercialiser des produits agroalimentaires sur le marché international n’est pas une tâche facile. L’assistance à l’export agroalimentaire est toujours nécessaire aux PME et grosses entreprises qui souhaitent lancer leurs produits à l’international. Les conseils de professionnels porteront essentiellement sur la stratégie marketing et commerciale à adopter, ainsi que sur les questions juridiques.

Une assistance marketing et commerciale

Lancer des produits sur le marché international implique premièrement au moins une bonne connaissance du marché, ensuite la mise en place les bonnes politiques marketing et commerciale et leur mise en œuvre. L’assistance à l’export agroalimentaire commence par une analyse des possibilités de marché pour de nouveaux produits, et des possibilités d’amélioration du marché pour les produits qui y sont déjà proposés. Cela permettra de déterminer si les articles, et dans la foulée la marque, ont des chances de réussir dans les pays sélectionnés. Il faut également étudier la concurrence et les possibilités d’améliorer le succès des  produits.

Assistance et conseils, une nécessité pour réussir dans le secteur de l’export agroalimentaire


L’étape suivante consistera en grande partie à aider l’entreprise à trouver des sociétés de distribution et de représentation qui se chargeront dans un premier temps de distribuer et de commercialiser les produits. L’ouverture d’une filiale ne devra être envisagée que lorsque le marché sera maîtrisé.

L’assistance juridique, une nécessité pour l’exportation de produits alimentaires

L’exportation de produits agroalimentaire est régie par des normes d’hygiène strictes et des règles de sécurité obligatoires. Par ailleurs, les formalités douanières concernant les aliments sont différentes d’un pays à l’autre. Ainsi, certaines denrées peuvent être interdites d’entrée dans certains pays. Au niveau juridique, l’assistance à l’export agroalimentaire concerne généralement les démarches administratives et douanières. Il faut non seulement connaître les lois qui régissent l’importation dans le pays de destination, mais également celles qui encadrent l’exportation dans le pays expéditeur.

Par ailleurs, le respect des normes de sécurité et d’hygiène alimentaires est également inclus dans les services d’aide et de conseils à l’export. En effet, il faut se conformer aux modalités et aux standards d’emballage et d’étiquetage imposés par la législation internationale et ceux du pays de destination, et ce, pour tous les produits destinés à l’exportation.


Partager cet article

Commenter cet article