Mercredi 18 Octobre 2017

Assurer son jetski pour un été serein

Grace à l'engouement général pour les sports extrêmes, la pratique du jet-ski à le vent en poupe et se développe. Il est vrai que ce sport procure des sensations grisantes en plus de permettre de jolies balades en mer. Néanmoins, comme avec tout équipement motorisé des accidents peuvent survenir. Avec un nombre d'accident en baisse ces dernières années ,mais s'établissant tout de même à 5500 accidents par an, contracter une assurance pour votre pratique du jet-ski est grandement recommandé. Voyons de quoi il en retourne plus précisément.

Avant de s'assurer

S'il est bon de rappeler qu'une asurance pour votre pratique du jet-ski n'est pas obligatoire mais fortement conseillée, être titulaire d'un permis bateau (permis côtier) est absolument indispensable pour pratiquer ce sport seul. Le permis est donc une pièce administrative qu'il vous sera demandé de présenter obligatoirement à votre assureur lors de la souscription à une assurance. Par ailleurs dans le cas d'une location de jet-ski, le tarif comprend généralement une assurance incluse.

Assurance jetski

Les différentes garanties des assurances :

Le panel des garanties proposés est vaste et couvre bien l'ensemble des risques encourus lors de cette pratique. On trouve en premier lieu, l'assurance responsabilité civile qui couvrira les dommages corporels et matériels causés à des tiers. On trouve également l'assurance dommages qui garantit votre matériel contre des dégâts éventuels et des avaries. Vous pourrez souscrire ensuite à une clause qui prendra en charge les frais de retirement du jet ski lorsqu'il est impératif de l'enlever (jet-ski échoué, ou coulé par exemple).

La plus importante des garanties est celle contre le vol car il s'agit du premier risque encouru par votre jet-ski, elle est donc à ne pas négliger. Sachez que les assureurs ont des clauses spécifiques pour le vol : prenez en connaissances avant de signer. Viennent enfin l'assurance incendie, et celle de la protection du pilote. Cette dernière prend en charge les frais en cas d'accidents graves. Dernière garanties à ne pas oublier et celle de l'aide et du sauvetage en mer pour tout les frais nécessitant l'intervention d'une équipe de secouriste en mer.

N'oubliez pas qu'en cas d'accident vous disposez de cinq jours pour faire part à votre assurance de la déclaration de sinistre et du constat à l'amiable.

Pour en savoir plus sur le sujet, visitez le site www.assurance-jetski.fr

Enfin, étant donné la pratique généralement saisonnière de ce sport, il peut être tentant d'assurer son jet-ski sur la seule période d'utilisation effective du matériel. Gardez à l’esprit que beaucoup d'accident peuvent survenir à terre pendant l'hivernage et que vous ne serez pas couvert. Certains assureurs proposent donc une assurance hivernage pour rester l'esprit serein pendant que votre précieux jet-ski reste à l'abri.

Une fois libéré des questions d'assurances, il ne vous restera plus qu'à partir sur l'eau l'esprit tranquille.


Partager cet article

Commenter cet article