Samedi 21 Octobre 2017

Les bons gestes au quotidien pour tenir son chien loin des maladies parasitaires

Plus un chien est mal maintenu, plus il s’expose facilement à une maladie parasitaire. Or, traiter son animal pour guérir une telle trouble peut se révéler parfois coûteux. Il est ainsi primordial de la prévenir. Les moyens pour éviter son toutou à attraper cette affection s’avèrent nombreux.

Conseils pour garder son animal en bonne santé

Le fait de maintenir la santé et le bien-être de son chien ne concerne pas seulement l’hygiène. Sa force et sa vitalité doivent être aussi continuellement surveillées, car celles-ci contribuent à sa capacité à résister aux maladies. Il est ainsi important de faire des exercices pour préserver sa forme physique et renforcer son système cardiovasculaire. Et cela commence par des sorties régulières, de préférence de plusieurs dizaines de minutes.

En outre, il est essentiel de donner à son animal une alimentation équilibrée et saine. Il est impératif ici de rester très vigilant sur le dosage de croquettes afin d'éviter l'obésité. Pour toujours avoir des repas stables, il faut prendre en compte le quota d'activités et l'âge et ajuster les proportions en fonction d’eux.

Vacciner son chien contre les principaux maux se révèle recommandé et vital. Ceci doit se faire uniquement par un vétérinaire entre huit à dix semaines après sa naissance. La mise en place d’un traitement antiparasitaire s’avère également conseillée pour la prévention. Il est enfin capital de faire une visite trimestrielle chez un spécialiste.

Que faire en cas d’affection ?

Même en faisant très attention sur sa santé, il se peut que le chien atteigne une maladie suite à la transmission d’un vecteur ou autre. Il est impératif dans ce cas de prendre certaines mesures. Il faut avant tout reconnaître la trouble par les symptômes si possible. Là, on peut administrer à son animal un antiparasite pour  chien si nécessaire. Certains établissements en ligne suggèrent, vendent et indiquent la posologie d’un tel médicament. Seulement, avant d’en utiliser, il serait préférable de demander l’avis d’un spécialiste pour ne pas se tromper et aggraver la situation.

Il est aussi important d’éviter par tous les moyens, la propagation et la transmission de l’affection sur soi ou sur d’autres individus. Il est primordial bien évidemment de contacter dans les plus brefs délais un vétérinaire. En tant que professionnel de la santé animale, ce dernier demeure la seule personne ayant les connaissances nécessaires pour remédier rapidement à la maladie en question.


Partager cet article

Commenter cet article