Vendredi 20 Octobre 2017

Les centres aérés ont la côte

La fin des cours pour les plus petits a sonné vendredi dernier. Chaque année des millions d’enfants finissent leur année scolaire début juillet. Ils se retrouvent alors libres de toutes obligations scolaires liées à l’école mais pour certains il reste encore le soutien scolaire à Nîmes. Il est temps pour tous, si ce n'est pas déjà le cas, de partir dans des camps de vacances, des centres de loisirs et des centres aérés et de retrouver les camarades de l’année précédente.

Les centres aérés ont la côte

Un temps d’amusement pour les plus petits et un temps de détente pour les plus grands. Inscrire son enfant dans ces lieux dédiés est un vrai soulagement pour les parents qui savent qu’ils peuvent confier leurs enfants à des professionnels en toute sécurité. Les adultes se retrouvent alors plus tranquilles dans leur quotidien et peuvent arranger leur emploi du temps comme ils le souhaitent, c’est également un temps de répit pour eux.

Certains partent en colos et d’autres restent auprès de leurs parents. Leurs vacances sont rythmées par les centres de loisirs ou d’aérés et par le soutien scolaire primaire à Béziers, ou à Montpellier par exemple. Leur emploi du temps est ainsi bien rempli et permet à la fois d’occuper leur temps intelligemment et de soulager celui des adultes.

Des centres aérés, comme celui de Caussade, sont ouverts tout l’été et proposent différents séjours adaptés aux maternels ainsi qu’aux primaires. Les parents doivent se renseigner sur les dates et le coût de ses séjours avant d’inscrire leurs enfants. Sorties culturelles, sportives, parcours d’orientation, jeux d’énigmes, spectacles, les animateurs font tout pour proposer des programmes variés pour qu’elles soient appréciés par les plus petits. Surveillance, bonne ambiance et créativité sont leurs lignes directives. Partis de cet endroit, les petits retrouvent leur famille, s’amusent chez eux ou suivent des cours de soutien scolaire à Nîmes ou proches de chez eux. Des vacances au final pas de tout repos.

Au retour des enfants partis en colos, ils sont tous excités des activités réalisées et des amitiés créées. Ils reviennent tous avec des souvenirs qui les suivront toute leur vie.

Quand on est jeune, les grandes vacances restent gravées dans les mémoires et on se rappelle plus tard, avec nostalgie, l’amusement et l’insouciance de cette époque.


Partager cet article

Commenter cet article