Mardi 24 Novembre 2020

Cinq morts du coronavirus après le match de basket-ball de l'Indiana HS


La nuit du 6 mars était censée être l'une des plus excitantes pour les fans de basket-ball du secondaire en Indiana.
Environ 2800 fans ont rempli la salle de gym de Lawrence Central High School à Indianapolis pour les demi-finales sectionnelles.
Personne ne savait que cinq personnes dans la salle de gym ce soir-là mourraient plus tard des complications de santé causées par le coronavirus, selon l'Indianapolis Star.
Au moins une douzaine d'autres personnes qui y étaient ont testé des symptômes positifs ou éprouvés compatibles avec le virus.
"Le problème avec tout événement communautaire comme un tournoi de basket-ball est que vous avez un regroupement de personnes à proximité", a déclaré le Dr Cole Beeler, médecin des maladies infectieuses à l'Indiana University Health, au Star.
Paul Loggan, 57 ans et Roscoe Taylor, 43 ans, étaient là, encourageant les équipes. Il en était de même pour Charles Johnson, 78 ans, trois rangées derrière le banc Warren Central et à côté de sa femme, Kay. Larry Rush, 67 ans, était également présent dans la section de l'école secondaire Lawrence North High School, l'un des «Four Horsemen» des fans de Wildcat. Jim DeSalle, 70 ans, s'est assis pour le deuxième match, près du banc de Lawrence North.
En quelques semaines, ces cinq hommes seraient morts de maladies liées au coronavirus.
Il n'y a aucun moyen de savoir exactement comment le virus s'est propagé.
"Ce qui est triste en regardant en arrière", a déclaré Kay Johnson, la veuve de Charles Johnson, "c'est que nous ne savions pas."