Jeudi 22 Octobre 2020

Une cinquantaine se réunissent à Lincoln pour protester contre les restrictions liées aux coronavirus


LINCOLN, Neb. (KONL) - Malgré les nouvelles selon lesquelles les mesures de santé dirigées à Lincoln vont se détendre dans dix jours, un groupe s'est rassemblé devant la capitale pour protester contre les restrictions.

C'est quelque chose qui se passe aujourd'hui partout au pays, alors que les gens se lassent des ordres de fermeture.
Alors que de plus grandes villes comme New York, Chicago et Raleigh ont vu des milliers de manifestants, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées vendredi après-midi à Lincoln.
Ils ont brandi des pancartes pour promouvoir l'ouverture des entreprises et se débarrasser des mesures sanitaires prescrites.
Une manifestante, Fanchon Blythe, a déclaré qu'elle possédait un salon de manucure qui a été contraint de fermer, ce qui a mis elle et ses collègues dans une situation financière difficile.
"Si de grands magasins comme Walmart peuvent rester ouverts, Sam's Club, Costco, Scheels n'ont jamais fermé", a déclaré Blythe. "Si tous ces grands magasins sont restés ouverts et ont pris des distances sociales, nous pouvons le faire aussi."
Un autre manifestant possède une salle de mariage.
"Je ne serai pas bousculé et je ne ruinerai pas mon entreprise", a déclaré Susan Coffey. "Je ne peux pas ouvrir mes portes, je suis mandaté et qui va payer mon loyer?"
Les deux femmes ont déclaré que celles qui ne se sentent pas en sécurité en public devraient se sentir libres de mettre en quarantaine tandis que tout le monde devrait pouvoir faire ce qu'il veut.

Une cinquantaine se réunissent à Lincoln pour protester contre les restrictions liées aux coronavirus

Il y avait une manifestante, Judy King, pour soutenir les mesures de maintien à la maison.
King a déclaré qu'elle défendait les travailleurs des usines d'emballage de viande qui doivent encore travailler dans des quartiers étroits.
"Quelqu'un doit les défendre", a déclaré King.
Le département de police de Lincoln et la patrouille d'État du Nebraska étaient présents lors du rassemblement. Ils ont dit que tout le monde était resté pacifique.