Lundi 3 Aout 2020

Comcast Center Steakhouse poursuit Insurance Co pour les pertes de coronavirus


Coronavirus
Et le procès prétend que le président Trump est du côté du restaurant.

Les gourmets dévoués et les débutants en restauration adorent Foobooz. Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter bihebdomadaire.

Un panneau au Philadelphia's Comcast Center, qui abrite les steakhouse Chops. Le restaurant poursuit sa compagnie d'assurance pour des pertes de coronavirus. (Photo AP)
Le restaurant du Comcast Center poursuit sa compagnie d'assurance pour des pertes de coronavirus. Non, pas Jean-Georges. C’est le nouveau restaurant haut de gamme du Comcast Technology Center. Nous parlons de Chops, le steakhouse du rez-de-chaussée du Comcast Center original de Philadelphie.
Vous vous souvenez peut-être mieux de Chops pour un procès faisant la une des journaux que le restaurant a déposé contre Craig LaBan, critique gastronomique d'Inquirer, lorsque Chops était sur City Avenue à Bala Cynwyd. Le propriétaire de Chops a poursuivi LaBan pour diffamation pour une critique que LaBan avait écrite sur le restaurant ou, plus précisément, l'un des steaks du restaurant. (C'est une histoire longue et compliquée qui a fait son chemin jusqu'au New York Times. Vous pouvez tout lire sur ce procès Chops, qui a finalement été réglé, ici.)
Mais c'était bien en 2007. Nous sommes en 2020. Et Chops, qui a déménagé de Bala Cynwyd au Comcast Center en 2014, a, comme tant de restaurants de Philadelphie, été contraint de fermer en raison du coronavirus. Chops poursuit donc sa compagnie d’assurances pour tenter de lui faire couvrir les pertes du restaurant. (Une poursuite similaire a été déposée récemment par South Philly BYOB River Twice. Et les principaux groupes de restaurants du pays suivent, euh, poursuite après que leurs compagnies d'assurance ont indiqué qu'elles n'étaient pas couvertes.)
Vendredi, Chops a déposé une plainte contre Admiral Indemnity Company - la même compagnie d'assurance que River Twice poursuit - devant le tribunal fédéral de Philadelphie.

Comcast Center Steakhouse poursuit Insurance Co pour les pertes de coronavirus

Dans le procès, Chops soutient que la politique du restaurant est du type tous risques, ce qui signifie que la politique devrait couvrir toute perte ou dommage physique direct «à moins que la perte ne soit spécifiquement exclue ou limitée dans la politique», et la poursuite prétend qu'il y a aucune exclusion de ce type n’a trait à la situation actuelle.
Le procès indique également que la police comprend une assurance complémentaire qui couvre spécifiquement les pertes qui résultent des ordres d'une «autorité civile».
Les Chops conviennent que le gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf et le maire de Philadelphie Jim Kenney sont les autorités civiles qui ont invoqué de tels ordres, se référant à leurs directives de fermer toutes les entreprises non essentielles. Les restaurants sont autorisés à faire des plats à emporter et à livrer, mais Chops est le type d'endroit qui vend des steaks à 61 $ (sauce supplémentaire ! ) Et une pomme de terre au four à 9 $. C'est vraiment une affaire de dîner en nappe blanche.
Le procès Chops se fonde sur les paroles du président Trump à l'appui de la position du restaurant. Le 10 avril, Trump a parlé aux journalistes de l'économie pendant la crise des coronavirus. Et il a abordé la question des compagnies d'assurance couvrant les restaurants pour les pertes pendant cette période.
"Si j'avais [the insurance], Je m'attends à être payé », a déclaré Trump. "Vous avez des gens - je parle surtout aux restaurateurs - où ils ont un restaurant, ils ont payé [the insurance premiums] depuis 25, 30, 35 ans… Ils n'en ont jamais eu besoin. Tout d'un coup, ils en ont besoin ... Et ils ne veulent pas payer. J'aimerais que les compagnies d'assurance paient si elles doivent payer, si c'est juste. Et je sais ce qui est juste… Quand ils en ont enfin besoin, la compagnie d’assurances dit «nous n’allons pas la donner». Nous ne pouvons pas laisser cela se produire. »
Les côtelettes peuvent accueillir jusqu'à 190 personnes à l'intérieur du restaurant et jusqu'à 60 à l'extérieur. Le restaurant est fermé depuis le 16 mars. Le procès ne précise pas le montant exact des pertes, car elles sont en cours, mais indique que les pertes dépassent 150 000 $.
Voici un message qui apparaît sur le site Web de l'amiral:
L'amiral est déterminé à faire ce qu'il faut pour nos assurés en cette période difficile. Nous sommes en communication constante et continue avec nos courtiers désignés pour les aider à travailler avec vous. En tant qu'assureur spécialisé, nous ne sommes pas en mesure de discuter directement de votre police avec vous, mais nous vous assurons que nos courtiers grossistes sont entièrement équipés pour aider votre agent avec vos besoins. Nous vous encourageons à contacter votre agent pour toute question ou préoccupation que vous pourriez avoir et nous continuerons à nous assurer qu'il dispose de tout ce dont il a besoin pour prendre soin de vous - notre précieux preneur d'assurance.
Un représentant de l'amiral n'était pas immédiatement disponible pour commenter.