Lundi 26 Octobre 2020

Coronavirus 9 mai : Développements dans notre région


Au total, 101 270 ont été testés pour la maladie et 473 sont restés à l'hôpital vendredi avec 198 en soins intensifs. 5 697 autres personnes ont pu quitter l'isolement après avoir été testées positives pour COVID-19. Les décès dus à la maladie devraient augmenter à mesure que l'État approche du pic des cas, les responsables de l'État ont déclaré qu'ils préparaient une installation pour stocker les restes des Minnesotans qui succombent à la maladie et à ses complications. Les responsables ont déclaré qu'ils étaient sur le point de faire un achat de 7 millions de dollars pour sécuriser un entrepôt pour abriter temporairement les restes de ceux qui sont morts de COVID-19. Le gouverneur Tim Walz et les responsables de la santé et des interventions d'urgence de l'État ont refusé de révéler où se trouvait l'établissement, mais ont déclaré que l'acquisition visait à éviter le besoin de fosses communes ou d'autres installations de morgue de fortune.
        
      
            
        

    

Coronavirus 9 mai : Développements dans notre région

                            Les exigences de distanciation sociale dans l'État ont retardé les services funéraires, remplissant à certains endroits la capacité de la maison funéraire et de la morgue hospitalière, a déclaré le directeur de la sécurité intérieure et de la gestion des urgences Joe Kelly. Et l'État a cherché à devancer une situation où les restes humains dépasseraient les capacités existantes. "Nous devons avoir une capacité, nous devons avoir un plan pour un grand nombre de morts", a déclaré Kelly aux journalistes. "Nous voulons fournir une installation où nous pouvons correctement, en toute sécurité et avec la dignité et le respect appropriés que nous pensons que nous devons à nos compatriotes Minnesotans et à leurs familles de les stocker temporairement jusqu'à ce que leurs familles soient prêtes à les reposer définitivement." Les Dakotans du Nord n'auront plus à s'isoler s'ils reviennent d'autres États des États-Unis, a annoncé vendredi le gouverneur Doug Burgum. L'annonce assouplit un décret exécutif qui exigeait que les personnes rentrant dans l'État des États-Unis pendant 14 jours. Cependant, les Centers for Control Disease and Protection recommandent aux voyageurs nationaux américains de limiter les voyages aux voyages essentiels, a déclaré Burgum.

                        L'amendement au décret vient le même jour que le Dakota du Nord a signalé que deux autres personnes, toutes deux dans les années 80, sont décédées après avoir contracté un coronavirus. Le département d'État de la Santé a déclaré vendredi qu'une femme du comté de Cass et un homme du comté de Grand Forks, qui souffraient tous deux de conditions sous-jacentes, sont décédés après que des tests ont confirmé qu'ils avaient le virus. Cela porte le nombre total de décès à 33. Burgum a également modifié une autre ordonnance pour augmenter le nombre de jours requis pour ceux qui se révèlent positifs en quarantaine pendant 10 jours, par opposition à la précédente directive de sept jours. Le Dakota du Sud a enregistré une augmentation de 239 cas confirmés positifs en une journée, selon le ministère de la Santé du Dakota du Sud, pour un total de 3 144 cas positifs dans l'État. Il y avait 1 044 cas actifs au vendredi 8 mai, soit une augmentation de 198 par rapport à jeudi.

                        L'État a signalé 2069 patients récupérés, en hausse de 41 par rapport à jeudi. L'État compte 76 patients à l'hôpital. Dans l'ensemble, 247 personnes ont dû être hospitalisées en raison de COVID-19. Les décès dus au virus restent à 31, aucun nouveau décès n'a été signalé vendredi. Un total de 9 590 cas positifs de COVID-19 ont été signalés vendredi dans le Wisconsin, selon le département d'État des Services de santé. C'est une augmentation de 375 cas par rapport à jeudi. Selon des responsables de la santé, 384 personnes dans le Wisconsin sont décédées de COVID-19 vendredi.

  • L'impact de la pandémie de COVID-19 a frappé les Amérindiens et les personnes de couleur du Minnesota de manière disproportionnée, a déclaré le commissaire à la santé, Jan Malcolm. Les Minnesotans noirs représentent 6,6% de la population de l'État mais ont représenté 17% de tous les cas de COVID-19 confirmés par les tests. Les Hispaniques représentent 5,5% de la population de l'État et près de 14% des cas confirmés de COVID-19 de l'État. Et environ un Amérindien sur quatre et environ un Minnesotan noir sur trois en situation d'itinérance dans l'État ont été testés positifs pour COVID-19
  • Un médicament en cours d'essais cliniques pour traiter le COVID-19 sera bientôt disponible au Minnesota. Les responsables ont déclaré que Gilead, le fabricant de Remdesivir, avait fait don du médicament au ministère fédéral de la Santé, et que les autorités fédérales travaillaient pour distribuer le médicament aux départements de la santé des États
  • Le Dakota du Nord a reçu un système de décontamination Batelle pour stériliser les masques respiratoires N95. Il est en cours d'installation à Bismarck. Du personnel qualifié vient également au Dakota du Nord pour faire fonctionner les conteneurs
  • Le gouverneur du Dakota du Sud, Kristi Noem, a envoyé des lettres aux chefs tribaux des États pour demander que les points de contrôle soient supprimés des autoroutes nationales et américaines. Si les points de contrôle ne sont pas supprimés dans les prochaines 48 heures, l'État engagera les poursuites judiciaires nécessaires.
  • Sanford Health a déployé un laboratoire d'essai mobile pour COVID-19 dans le Dakota du Sud. Le laboratoire de test mobile sera utilisé pour administrer et traiter les tests dans les domaines émergents à besoins élevés. La première utilisation du laboratoire mobile devait avoir lieu vendredi à la clinique de Sanford Worthington (Minn.), Où plus de 100 résidents locaux qui travaillent avec la population âgée devaient être testés pour le COVID-19
  • En tant que service public, nous avons ouvert cet article à tout le monde, quel que soit le statut de l'abonnement. Si cette couverture est importante pour vous, veuillez envisager de soutenir le journalisme local en cliquant sur le bouton d'abonnement dans le coin supérieur droit de la page d'accueil.