Vendredi 4 Decembre 2020

Dernier Coronavirus : la chute des actions australiennes entraîne une baisse en Asie


Le Mexique met en garde contre l'augmentation des cas de coronavirus Jude Webber rapporte de Mexico
Le Mexique a signalé un bond du nombre de cas confirmés de coronavirus à 316, avec 793 cas suspects, les autorités mettant en garde contre une vague de «fausses nouvelles» et exhortant les gens à s'en tenir aux conseils officiels sur la pandémie.
Ricardo Cortés Alcalá, directeur général de la promotion de la santé au ministère de la Santé, a déclaré lors d'une conférence de presse que "la tendance va certainement augmenter, il n'y a pas d'autre moyen", mais a déclaré que le gouvernement espérait que les mesures de distanciation sociale qui devaient prendre effet lundi aplatir la courbe.
La campagne d'éloignement social, au cours de laquelle les écoles seront fermées, ne permet pas de forcer les gens à rester à la maison, comme c'est le cas dans les pays voisins. "Nous ne sommes pas en état de siège ... Nous pensons que les gens sont suffisamment responsables pour atténuer cela", a-t-il ajouté.
La maire de Mexico, Claudia Sheinbaum, a annoncé plus tôt que tous les musées, gymnases, cinémas, théâtres, zoos et événements sportifs seraient fermés et que les églises seraient fermées ou interdites de tenir des événements à grande échelle. «Nous demandons que tous les événements publics et privés ne dépassent pas 50 personnes», a-t-elle déclaré.
La basilique de Guadalupe, le sanctuaire du saint patron du Mexique, a fermé ses portes dimanche pour la première fois de son histoire alors que la messe était célébrée dans une église vide et transmise via Internet. L'église n'avait pas fermé pendant l'épidémie de H1N1 en 2009.
Le président Andrés Manuel López Obrador, qui a passé le week-end à organiser des événements et à superviser des projets d'infrastructure dans le sud de l'État d'Oaxaca, a été critiqué pour son apparence trop détendue. Il affirme qu'il doit rester calme et dit que le Mexique est prêt mais qu'il est encore au premier stade de l'épidémie.