Dimanche 22 Octobre 2017

Emilie de Secret Story 9 avoue avoir refait sa poitrine

La télé réalité est devenue de nos jours une partie dominante dans la pâte audiovisuelle de plusieurs pays dans le notamment en France avec le grand succès de l'émission Secret Story qui vient de clôturer sa 9ème édition.

Et comme ses précédentes, cette dernière n'a pas échappée aux rumeurs au tour des candidates et leur forme physique. Emilie, la gagnante de cette édition, a eu aussi sa part du gâteau en la soupçonnant d'avoir recouru à la chirurgie esthétique pour remodeler ses formes et avoir une silhouette plus homogène.

Emilie de Secret Story 9 avoue avoir refait sa poitrine

Par quoi on soupçonne Emilie ?

Ce n'est pas une première qu'on "harcèle" les candidates de Secret Story en leur filant des rumeurs à propos leurs seins, leurs fesses ou leur nez qui sont toujours les parties les plus dévoilées par ses futures stars. Mais si on observe bien les photos d'Emilie, on se rend vite compte qu'il y a quelque chose de différent lorsqu'on fait un comparatif "avant/après". Il s'agit probablement de quelques retouches effectuées au niveau de son nez ou ses seins, mais la jeune marseillaise a vite réagi à ses informations pour dévoiler l'opération qu'elle a réalisée.

La déclaration d'Emilie

Dans une interview accordée au magazine Public, Emilie a avoué avoir eu recours à la chirurgie plastique pour booster sa poitrine et gagner quelques bonnets de plus tout en critiquant ceux qui la qualifient de 'travelo". La bimbo française a déclaré :" Je porte des extensions et j'ai refait ma poitrine. Qui n'a pas d'implants mammaires maintenant ? Et je ne suis pas un travelo !".

C'est clair que les rumeurs ont bien touché Emilie et l'ont affecté d'où cette réponse peu offensive puisqu'elle considère que le domaine de la télé réalité impose ce genre de pratiques qui sont très courantes dans ce milieu. Toutefois, elle affirme qu'elle n'a jamais touché à son nez et qui est toujours dans son état naturelle.

bonnet c chirurgie esthétique


Partager cet article

Commenter cet article