Mercredi 18 Octobre 2017

Enchères classiques vs enchères inversées

Le web est une immense place de marché ou se vendent des millions de produits chaque jour. Cela va de la voiture d'occasion au tout dernier téléphone portable à la mode en passant par la vente de bijoux en ligne. Un des moyens d'acheter un produit ou un service sur Internet est de se rendre sur un site de vente aux enchères en ligne. Mais dans ce domaine, deux modèles d'affrontent. Il y a bien entendu les sites d'enchères classiques, avec un modèle calqué sur les enchères en salle de vente. Mais il y a également les sites d'enchères inversées. Voici des explications pour mieux comprendre le fonctionnement de chacun de ces deux modèles.

Les enchères classiques

Sur un site d'enchères en ligne classiques, un prix de vente de base est déterminé et chaque personne peut enchérir à la hausse pour emporter l'enchère. Il est possible d'effectuer des enchères simples (manuelles) ou automatiques en fixant un montant maximum. Une heure de clôture est fixée au départ et c'est à ce moment que le plus gros enchérisseur remporte le lot.

Enchères classiques vs enchères inversées

Les enchères inversées

Contrairement aux enchères classiques où la personne ayant placé l'enchère la plus haute acquiert le produit mis en vente, sur les sites d'enchères inversées, les enchères vont à la baisse. Une heure de fin est spécifiée au départ et la personne ayant placé l'enchère la plus basse au moment de la clôture acquiert le lot. Le système des enchères inversées est un peu comparable à une loterie car pour enchérir il faut payer à chaque fois un certain montant. Autant dire que le vendeur ne va pas forcément récupérer beaucoup d'argent avec le gagnant mais peut largement s'y retrouver grâce à toutes les autres personnes ayant payé pour enchérir plusieurs fois. Ces systèmes peuvent également se révéler comme des arnaques.

Que choisir ?

Il est certain que de belles affaires peuvent être réalisées sur de sites d'enchères inversées mais il faut compter sur un facteur chance ! En revanche, avec les enchères classiques, si vous ne faites pas l'acquisition du bien mis en vente, vous n'aurez rien dépensé !


Partager cet article

Commenter cet article