Vendredi 17 Novembre 2017

Tout ce qu'il faut savoir sur les EPI

Un équipement de protection individuelle aide à la protection des individus face à un danger déterminé, et selon la profession qui est exercée. Dès lors que l'activité présente des risques, l'ensemble du corps doit être sécurisé. Selon les pays, la législation n'est pas la même. Néanmoins, le port d'un EPI peut être exigé dans certain domaine d'activité.

Les différents équipements de protection individuelle

Selon le domaine d'activités, sur les chantiers ou en usine, le salarié peut se trouver face à des risques multiples. Nuisances sonores, température élevée, projections de matériaux, l'énumération des dangers peut être important. Ainsi les employés sont amenés à porter différents types d'EPI :

  • Le port du casque ou d'une visière sur les chantiers ainsi que dans certaines usines
  • Le port des chaussures de sécurité également sur les chantiers et dans les usines
  • La protection auditive afin de lutter contre les bruits nocifs
  • Les lunettes de sécurité pour la protection des yeux contre des projections ou rayonnements
  • La protection respiratoire
  • Le port de vêtements de protection contre les projections de produits à risques, contre les températures élevées, contre les risques de plaie ou encore pour la visibilité

Les ceintures de maintien, les masques ou cagoules sont notamment considérés comme des EPI.

Les dangers doivent être évalués et identifiés par l'employeur, permettant de caractériser les mesures de prévention à mettre en place. L'objectif de la mise en place de ces mesures est de réduire les risques présents. La protection des salariés doit être une priorité pour les employeurs. C'est pourquoi, les EPI doivent être adéquats.

Le choix d'un EPI doit être adapté aux dangers, répondant aux besoins des travailleurs et conciliable avec les tâches qui doivent être réalisées. Les employeurs peuvent être conseillés par des spécialistes de santé du travail afin de les conseiller et les guider vers les meilleurs choix. Ils vous aideront à sélectionner les EPI les plus adéquats au domaine d'activité prenant en compte le confort, la gêne, le risque ainsi que la compatibilité entre plusieurs EPI.

Afin de trouver l'EPI qui correspond à l'ensemble des salariés, il est nécessaire d'envisager une période d'essai pour le personnel d'estimer les différentes difficultés de port, les gênes ainsi que les inconforts.

Mise à disposition des EPI

Selon le Code du Travail, les différents types d'EPI doivent être fournis par l'employeur qui réalise une consigne d'utilisation sur chaque poste de travail. Les salariés doivent réaliser un contrôle avant chaque utilisation afin de s'assurer que le matériel est en bon état. Les instructions apportent également des informations précises quant aux instructions d'utilisation. La notice fournit stipule les recommandations de stockage, d'emploi, de nettoyage d'entretien, de révision et de désinfection. Elle précise notamment la date et le délai de péremption ainsi que sa classe de protection adaptée aux dangers.


Partager cet article