Dimanche 22 Octobre 2017

Formation de formateurs : devenir autonome dans l’intégration du blended learning

La digitalisation du monde de la formation est en constante croissance. L’usage de modalités de formation digitales n’est pas récent mais celles-ci se perfectionnent en même temps que leur conception se complexifie. Le digital touche tous les secteurs d’activité et en prendre conscience est nécessaire pour mieux intégrer les modalités d’apprentissage nouvelles qui l’accompagnent. En effet, le monde de la formation doit s’adapter à de nouveaux usages pour répondre aux attentes des apprenants. Il est cependant parfois difficile de remanier des dispositifs de formation actuels pour les adapter pédagogiquement aux nouvelles habitudes de formation.

Formation mixte par excellence, le blended learning alterne les dispositifs présentiels, distanciels, synchrones et asynchrones. L’intégration du blended learning nécessite d’en analyser chaque phase pour créer un dispositif de formation cohérent et exploiter au mieux l’apport pédagogique qu’il représente.

Formation de formateurs : devenir autonome dans l’intégration du blended learning

 

De nouvelles techniques de formation

Former les formateurs à l’ingénierie pédagogique a pour but d’aider les acteurs de la formation à mesurer les enjeux d’une nouvelle modalité et devenir autonome dans sa mise en place. Pour être en mesure de diffuser un dispositif blended learning, de nombreuses étapes doivent être respectées pour ne pas simplement transposer le présentiel.

En tant que professionnel de la formation, se former à l’ingénierie pédagogique est important pour concevoir un dispositif blended learning en toute autonomie. Il arrive que certains disposent déjà de modules de formation e-learning, mais souvent négligés ils ne sont pas toujours utilisés comme les réels apports qu’ils représentent.

L’expertise mise à l’honneur

Savoir concevoir un module en ligne est un premier pas vers le blended learning, mais il faut également être en mesure de la déployer et de l’animer pour le rendre attractif. Lors de la diffusion d’un dispositif, la communication est cruciale pour prévenir tout manque d’implication des apprenants. Il est important de valoriser son dispositif pour s’assurer de la bonne transmission des connaissances.

logo_istf

Afin d’identifier toutes les étapes de la mise en place du blended learning, l’ISTF propose le cursus chef de projet blended learning : une formation 100% à distance ou en blended learning de trois mois.


Partager cet article

Commenter cet article