Vendredi 10 Juillet 2020

Google a interdit l'application Infowars Android pour de fausses allégations de coronavirus


Google a banni l'application Infowars Android du magasin Google Play, a confirmé vendredi la société à Wired. Google a également confirmé la suppression de l'application dans The Verge, et nous n'avons pas pu trouver l'application Infowars lors d'une recherche sur le Play Store ce soir.
L'application a apparemment été supprimée en raison d'une vidéo publiée par l'animateur de radio et théoricien du complot Alex Jones qui, selon Wired, "contestait la nécessité d'une distanciation sociale, d'un abri en place et d'efforts de quarantaine destinés à ralentir la propagation du nouveau coronavirus". Avant d'être supprimée, l'application comptait plus de 100 000 téléchargements, rapporte Wired.
"Aujourd'hui plus que jamais, la lutte contre la désinformation sur le Play Store est une priorité absolue pour l'équipe"
"Aujourd'hui plus que jamais, la lutte contre la désinformation sur le Play Store est une priorité absolue pour l'équipe", a déclaré un porte-parole de Google dans un communiqué donné à The Verge. "Lorsque nous trouvons des applications qui enfreignent la politique de Google Play en diffusant des informations trompeuses ou nuisibles, nous les supprimons de la boutique." Infowars n'était pas immédiatement disponible pour commenter.
La semaine dernière, le procureur général de New York, Letitia James, a ordonné à Alex Jones de cesser de vendre des produits Infowars qui étaient commercialisés comme traitement ou remède contre le coronavirus. "[Alex Jones’] les derniers mensonges sont incroyablement dangereux et constituent une menace sérieuse pour la santé publique des New Yorkais et des individus à travers le pays », a déclaré James dans un communiqué.
Les entreprises technologiques se sont également engagées publiquement à réprimer la désinformation sur les coronavirus. Google a mis en place une «alerte SOS» pour les recherches de COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus, qui pointe en haut des résultats de recherche les ressources du CDC et des gouvernements locaux. Et un groupe de sociétés qui comprend Facebook, Google, LinkedIn, Microsoft, Reddit, Twitter et YouTube a déclaré qu'il «combattait conjointement la fraude et la désinformation sur le virus» dans un communiqué publié le 16 mars.
Apple a définitivement interdit l'application Infowars de l'App Store en septembre 2018, citant les directives de l'App Store qui interdisent le contenu «offensant, insensible, bouleversant, destiné au dégoût ou au goût exceptionnellement mauvais».