Jeudi 22 Octobre 2020

Un homme de Pahoa aurait craché, toussé contre ses employés et aurait souffert de coronavirus alors qu'il volait de l'épicerie


  • SERVICE DE POLICE DE LA COURTOISIE HAWAII
                                    Mark Blankley
  • Un homme de 37 ans est accusé d'avoir craché et de tousser sur des employés d'épicerie alors qu'il prétendait avoir COVID-19 alors qu'il aurait tenté de voler de la nourriture dans l'entreprise de Pahoa.
    Mark V. Blankley de Pahoa a été accusé de vol au premier degré, de menace terroriste, de tentative de vol au quatrième degré, de promotion d'une drogue préjudiciable au troisième degré et d'une accusation liée à des munitions. Sa caution est fixée à 31 500 $.
    La police a déclaré que Blankley avait blessé quatre employés avec un panier au magasin le 25 avril. Il aurait toussé et craché au visage tout en leur disant qu'il avait un coronavirus, selon la police.
    La police a répondu et l'a arrêté. Lors de l'arrestation, des policiers ont découvert des objets interdits en sa possession, selon la police.
    L'accusation de vol a été étendue à un crime de classe A à partir d'un crime de classe B parce que le crime présumé s'est produit pendant l'ordre d'urgence à l'échelle de l'État.
    Le crime de classe A est passible de peines allant jusqu'à 20 ans de prison, contre un maximum de 10 ans de prison pour un crime de classe B.
                                
                                
                                                        
                                Cliquez ici pour voir notre couverture complète de l'épidémie de coronavirus. Soumettez votre conseil sur les coronavirus.