Lundi 6 Juillet 2020

Le journal de l'Idaho pourrait intenter une action en justice pour des dossiers de coronavirus


L'homme d'État de l'Idaho a envoyé vendredi une lettre au ministère de la Santé et du Bien-être de l'Idaho, avertissant que le journal envisage de poursuivre si le ministère ne fournit pas de dossiers sur les épidémies de coronavirus dans les maisons de soins infirmiers et autres établissements de soins de longue durée.

                    

Le journal de l'Idaho pourrait intenter une action en justice pour des dossiers de coronavirus

                    

                    
                
                    Le 21 mai, l'homme d'État a déposé une demande d'enregistrement public des noms des établissements de soins de longue durée en Idaho avec des cas confirmés ou probables de COVID-19 parmi leurs résidents / patients ou leur personnel. À l'époque, l'Idaho comptait au moins 22 établissements de soins de longue durée avec des infections à coronavirus parmi le personnel et les résidents, faisant au moins 273 cas et 44 décès.

                    

                    

                    
                
                    Un nombre croissant d'États indiquent désormais publiquement non seulement les maisons de soins infirmiers, les résidences-services et les foyers de groupe qui ont des cas de coronavirus, mais aussi le nombre de patients et de personnel infecté. Les patients et les résidents de ces établissements sont particulièrement vulnérables à la maladie et représentent une part disproportionnée des décès en Idaho dus à COVID-19.

                    

                    

                    
                
                    Néanmoins, le Département de la santé et du bien-être de l'Idaho a rejeté la demande de l'homme d'État, déclarant: «La Section des procédures administratives (APS) a reçu votre demande. Le dépositaire des documents a consulté un sous-procureur général du Ministère qui a déterminé que votre demande était refusée conformément aux articles 16.02.10.070, 74-105 (4) b) et 74-106 (12) de l'IDAPA. »

                    
                        

    

                        
                    

                    

                    
                
                    Debora K. Grasham, avocate à Givens Pursley à Boise, a écrit au département au nom de l'homme d'État, disant que le refus "ne répond pas aux exigences" de la loi sur les archives publiques de l'Idaho.

                    

                    

                    
                        

                        
                    
                
                    Elle a écrit que l'information «est d'une importance capitale pour les citoyens de l'Idaho - en particulier ceux qui ont des proches dans des établissements de soins de longue durée - car l'Idaho traite de la pandémie de COVID-19. En effet, la diffusion et la disponibilité généralisées de ces informations sont clairement dans l'intérêt public en ce moment. »

                    

                    

                    
                
                    D'autres États de la région, comme le Colorado, l'Oregon, l'Utah et Washington, publient des informations détaillées sur les épidémies dans les maisons de soins infirmiers et dans d'autres contextes.

                    

                    

                    
                
                    Malgré le refus des responsables de l'Idaho de divulguer des informations, l'homme d'État a pu confirmer les noms de 14 des 22 établissements, grâce à des demandes de dossiers publics adressées aux agences de santé publique locales, aux dossiers publics disponibles, aux déclarations des propriétaires d'établissements et à des entretiens. Ils comprenaient sept installations dans le comté d'Ada, deux dans le comté de Jerome, deux dans le comté de Nez Perce, deux dans le comté de Twin Falls et une dans le comté de Blaine.

                    

                    

                    
                
                    

                    

                    

                    
                
            

            

            

            

                
                    
                
            

                
                    

                    
                
            

                
                    

                    
                
            

            

            
            

            
            

    
        Histoires connexes de Idaho Statesman
        
        
        

            
            
             
 
  
  
      
      
      
        

      
  

            
            
                

            

            
            
            
            
                
                
                
                    

 
   
    
            
                
    

    

    
    
        
            La journaliste d'investigation Audrey Dutton a rejoint le Statesman en 2011. Ses sujets de prédilection sont les soins de santé, les affaires, la protection des consommateurs et le droit. Audrey est originaire de Twin Falls et a travaillé comme journaliste au Maryland, au Minnesota, à New York et à Washington, D.C.