Dimanche 22 Octobre 2017

La magie et un guignol : de récentes nouvelles

Le compère de satan

Un magicien

Un Casino de la côte d’azur nous gâte véritablement. Au programme figurent une célèbre voyante dans ses expériences fort applaudies, et l'étonnant, le merveilleux, le surprenant Roys, assisté de son groom le « Guignol de fer ».

Cet extraordinaire illusionniste, ce barman de Satan, comme il se nomme lui- même, verse d'une carafe, contenant de l'eau, toutes les liqueurs qui lui sont demandées. Il n'en est aucune qui ne soit versée avec la plus grande libéralité. Et il offre accompagné de son « Guignol de fer »  le sourire aux lèvres, toutes ces consommations aux spectateurs littéralement étonnés. La présentation de ce numéro magique est en tous points excellente.

Le grand succès obtenu par ce brillant artiste et la vive sympathie qu'il inspire au public couronnent les efforts apportés par ce Wonder-man  pour donner à cet art cette note de bon goût que tout prestidigitateur aimant son métier a le devoir de lui donner.

Un artiste de la région Parisienne

Un magicien 75 ( cliquez ici ) affronte avec maîtrise le public des Hôtels et Palaces de la Riviéra dans un programme très varié qui obtient un succès. J'ai retrouvé chez lui toutes les qualités qui ont fait depuis plus de vingt ans sa réputation artistique.

Une fois pour toutes, j'ai juré de ne plus assister aux « Fantastiques phénomènes des êtres surnaturels » qui se disent Fakirs ou Spirites. Ma curiosité a déjà été très largement satisfaite sur ce point et je me suis promis de ne plus renouveler l'expérience à moins que, cependant, ces « envoyés de l'au delà » ne se présentent dorénavant au public comme de sincères, francs et loyaux Illusionnistes ou Prestidigitateurs, auquel cas j'irai de nouveau les applaudir.

 Et pour les enfants

Souvent on rencontre le compère de Guignol dans des estrades en plein air. Il a su se faire inviter dans des lieux bourgeois dans son spectacle enfants ( voir un site web de ce pantin ). Puisqu’on a pu le voir dans un hôtel avec un petit castelet. Et je ne parierais pas ma fortune qu’il sera présent au festival de Cannes 2013.


Partager cet article

Commenter cet article