Lundi 3 Aout 2020

Des manifestants frappent LA McDonald’s après que des employés ont été testés positifs pour le coronavirus


Dimanche et encore aujourd'hui, un McDonald's du sud de Los Angeles a été le lieu de manifestations alors que les employés ont organisé une manifestation vocale pour protester contre ce qu'ils disent être le manque d'équipements de santé et de sécurité appropriés pendant la pandémie de coronavirus. Un employé anonyme du site du district de Crenshaw a été testé positif pour COVID-19, rapporte Fox 11, qui a conduit à une manifestation vocale qui a finalement impliqué la police ce matin.
Selon Fox 11, le débrayage initial s'est produit dimanche matin au McDonald's au 2838 Crenshaw Boulevard, avec des employés et leurs familles portant des masques, des pancartes et même écrivant sur leurs voitures pour protester contre l'entreprise; une deuxième manifestation, avec les médias en remorque, a eu lieu plus tôt ce matin. Les employés disent qu’un de leurs collègues a été testé positif au COVID-19 après être tombé malade, mais que McDonald’s n’a pas fait assez pour assurer sa sécurité ou être informé de la situation. Les employés affirment que cet établissement McDonald's possède des gants (comme l'exige déjà l'entreprise) mais qu'il n'offre pas de masques ou d'autres précautions de sécurité.
"McDonald’s fait passer ses bénéfices avant notre santé", a déclaré un employé du nom de Bartolome Perez, qui aurait travaillé pour l'entreprise pendant trois décennies. Les employés déclarent qu'ils souhaiteraient des tests immédiats pour tout le personnel, un congé payé de deux semaines pour la mise en quarantaine des travailleurs et l'assurance de nouveaux protocoles de sécurité s'ils reviennent.

La manifestation d’aujourd’hui a rapidement rassemblé une foule, ce qui a conduit la police à ordonner aux membres de se disperser parce qu’ils se rassemblaient et bloquaient l’entrée de la voie de circulation avec leurs voitures. Le service au volant pour le restaurant reste ouvert, avec différents employés à l'intérieur. L'événement a été poussé par Fight for 15 $, l'effort d'organisation de l'union nationale de restauration rapide de huit ans qui a commencé à New York.
Cet emplacement dans le sud de Los Angeles n'est pas le premier à laisser ses employés quitter le travail pendant la pandémie actuelle de coronavirus; des manifestations similaires ont eu lieu dans tout le pays et avec d’autres chaînes de restaurants, dont McDonald’s. Jetez un œil à quelques images de la manifestation ci-dessous.
Cette histoire a été mise à jour avec de nouvelles informations.
  
    
    
      
        
    
  
  
    
      
        Les voitures attendent dans le service au volant le 6 avril au South LA McDonald’sWonho Frank Lee
      
    
  

Des manifestants frappent LA McDonald’s après que des employés ont été testés positifs pour le coronavirus

    
    
      
        
    
  
  
    
      
        La police tente de briser une manifestation au South LA McDonald's le 6 avril 2020Wonho Frank Lee
      
    
  

  
    
    
      
        
    
  
  
    
      
        Service au volant toujours en service au McDonald de South LA le 6 avril 2020Wonho Frank Lee
      
    
  

  
    
    
      
        
    
  
  
    
      
        Signe de protestation collé sur une voiture en espagnol dans un McDonald de South LA le 6 avril 2020Wonho Frank Lee
      
    
  

  
    
    
      
        
    
  
  
    
      
        Des manifestants de McDonald's interviewés par les médias à South LA le 6 avrilWonho Frank Lee
      
    
  

    
    
      
        
    
  
  
    
      
        Signe de protestation syndicale au South LA McDonald's le 6 avril 2020, Wonho Frank Lee

Inscrivez-vous au
        
          bulletin
        
      
      Eater LA

Inscrivez-vous à notre newsletter.
    
    

    
  

los angeles 6 avril 2020 mc donald

los angeles 6 avril 2020 mc donald