Mercredi 18 Octobre 2017

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Désormais course de référence pour tout public, l’idée du Marathon des Sables a germé dans la tête de Patrick Bauer après qu’il ait traversé le Sahara à pied, en solitaire, en autosuffisance alimentaire et hydrique, il y a 30 ans. Il a voulu partager cette expérience exceptionnelle en créant une course saharienne, avec les mêmes contraintes…qu’il créée en  1986 et dont il est l’organisateur depuis toutes ces années.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Quelques règles du Marathon des Sables

Considéré comme un des plus difficiles au monde, Le Marathon des Sables est une course à pied individuelle ou par équipe, ouverte aussi aux marcheurs, en autosuffisance alimentaire et en allure libre. Il se déroule durant 6 jours, dans les provinces de Ouarzazate et d’Errachidia, dans le désert du sud marocain, sur une distance de 257 km, en 6 étapes de 30 à 80 km chacune.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Chaque concurrent doit donc porter son équipement, nourriture (2000 calories/ jour minimum exigées) et matériel obligatoire, pendant toute la durée de la course, le poids idéal du sac est de 7 kg. L’eau est gérée d’un départ d’étape à un autre : 10 à 12 litres d’eau/ 24h, à boire par petites gorgées.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Une logistique imposante pour une sécurité maximale

"Il n’existe pas d’aventure sans mésaventure" rappelle Patrick Bauer, aussi, avec ses 1200 participants, de 49 nationalités différentes, de 16 ans à 83 ans, dont 207 femmes, l’épreuve nécessite :

  • une logistique sans faille, 500 personnes y sont dédiées
  • une sécurité d’exception, assurée par les Forces Armées Royales du Maroc
  • une structure médicale de haut niveau, sous la direction du Dr Frédéric Compagnon, l’équipe se compose de 26 médecins, 25 infirmiers, 10 podologues et 4 logisticiens

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Et, tel un inventaire à la Prévert, Le Marathon des Sables c’est aussi : 167 000 litres d’eau en bouteilles, 120 véhicules 4x4, 2 hélicoptères Ecureuil, 6000 analgésiques, 12 200 compresses, 1 station satellite images, 4 dromadaires, 50 bus, 430 tentes berbères, 7000 paires de gants, 150 litres de désinfectant, 1 avion Cessna etc …

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

N’oublions pas le Spot Gen3, dispositif de messagerie GPS par satellite, dont chaque concurrent est équipé, qui permet aux amis et la famille de savoir que tout va bien et qui, en cas d’urgence, permet d’envoyer des coordonnées précises à des contacts prédéfinis, en appuyant sur une simple touche !

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Respecter la nature

Les lieux traversés sont époustouflants de beauté, vierges de toute pollution quelle qu’elle soit… ils doivent rester intacts après le départ de la course. Aussi, les bouteilles sont-elles numérotées et gare aux pénalités pour ceux qui les abandonnent sur le parcours !

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Tout est mis en œuvre, en partenariat avec "Atlantide Organisation Internationale",  pour réduire au maximum l’impact de la course sur l’environnement : usage de sacs poubelles écologiques, de cendriers de poche, installation de toilettes sèches, ramassage et destruction des déchets sur place, utilisation de l’énergie solaire et 15 personnes affectées spécialement à la protection de l’environnement.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Solidarité, partage …

La concurrence entre les marathoniens n’exclut ni l’entraide, ni le soutien dans les épreuves,  tous s’encouragent, se réconfortent, se motivent avec beaucoup de générosité et la bonne humeur règne sur les bivouacs malgré la fatigue.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

En plus d’être une épreuve sportive de haut niveau, le Marathon des Sables mène des actions caritatives en faveur des populations locales et auprès d’organisations des pays dont les coureurs sont originaires.
Les fonds collectés depuis 2008 par l’association Marathon des Sables ont permis l’installation d’une dizaine de stations de pompage photovoltaïques pour les Nomades et les villages isolés, la construction d’une coopérative artisanale pour des femmes, d’une école, d’un centre d’éveil sportif pour 250 enfants, des travaux de voierie, etc …

… et quelques marathoniens

Certains participants ont des profils peu communs : les français Nicolas Jacob, Yan Motschwiller et Mickael Bloyet, formeront la 1ère équipe de sourds, la "Team deaf ", au départ de l’épreuve 2016. L’entreprise "Sourline", premier centre d’appels pour sourds et malentendants soutient Nicolas, Yan et Mikael sont quant à eux sponsorisés par l’association "Visuel", qui propose l’accès à la langue des signes pour les malentendants et le public entendant, qui soutient par ailleurs le "Comité Tiers-Monde sourds ".

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Duncan Slater, membre de la Royal Air Force a perdu ses jambes en Afghanistan, il participera au Marathon, un exploit, pour l’association "Walking with the wounded" (Marcher avec les blessés) dont le but est d’aider les militaires blessés à retrouver leur place dans la société.

Les sœurs Jouot, Sandrine et Cécile courent pour l’association "Fais des rêves" qui aide des enfants malades et pour la construction d’une salle multisensorielle à Marseille.

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Il faudrait les citer tous, champions ou simples marcheurs, raconter leurs parcours, raconter leur entraînement, leurs sacrifices, leurs motivations personnelles et humanitaires, pour participer à cette grande aventure sportive et réaliser ce grand rêve qui galvanise tous leurs efforts … mais ils sont 1200 à concourir !

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Tous animés de cet état d’esprit que Patrick Bauer connaît bien et résume ainsi : "Je pense que l’ensemble des participants coureurs et volontaires aiment cet esprit de famille et cette éthique qui portent nos valeurs ! On essaie de donner du bonheur, de l’enthousiasme et du positif dans ce que l’on fait et on se sent une appartenance qui, chez les coureurs est encore plus intense, presque tribale, après dix jours avec tous ces compagnons d’aventure qui ont nourri le même rêve".
On est admiratif, on les envie un peu et on se dit qu’un jour peut-être on pourra faire partie de l’aventure …
Et si on commençait l’entraînement ?

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Citons enfin les brillants vainqueurs de l’année 2015, Rachid Elmorabity (Maroc) déjà deux fois vainqueur et Elisabeth Barnes (Suède), qui se lancent à nouveau dans l’aventure 2016 , en souhaitant à l’ensemble de cette belle et immense équipe, BON COURAGE et BONNE CHANCE !

Le Marathon des Sables 2016, 31ème édition

Pour toutes les informations sur le Marathon des Sables


Partager cet article

Agnès Krief
Agnès Krief

Passionnée de cinéma, curieuse de tout.

Commenter cet article