Mercredi 23 Septembre 2020

Mises à jour des coronavirus du monde entier


À partir de jeudi, le gouvernement indien s'apprête à entamer une évacuation progressive de ses citoyens bloqués dans 13 pays. Au cours de la première semaine, un total de 14 800 Indiens seront rapatriés sur 64 vols au départ de Bahreïn, du Bangladesh, du Koweït, de la Malaisie, des Philippines, de la Malaisie, du Qatar, de l'Arabie saoudite, de Singapour, des Émirats arabes unis, du Royaume-Uni et des États-Unis. . Dix vols, transportant chacun de 200 à 300 passagers, ramèneront 2300 Indiens le premier jour. Dans la région du Golfe, l'Inde devrait évacuer le plus grand nombre de citoyens des Émirats arabes unis. L'ambassade et le consulat de l'Inde aux EAU ont reçu près de 200 000 inscriptions pour ramener des Indiens chez eux. Hier, le consulat indien à Dubaï a publié une déclaration sur Twitter, disant qu'il exploiterait jeudi deux vols, l'un d'Abou Dabi et l'autre de Dubaï, vers Kozhikode, dans le sud du Kerala. Les listes des passagers des deux vols de Dubaï seront finalisées par des responsables, la priorité sera donnée aux travailleurs en détresse, aux personnes âgées, aux urgences médicales, aux femmes enceintes ainsi qu'aux autres personnes bloquées dans des situations difficiles », a précisé le consulat. ajouté le coût des billets, les exigences de quarantaine après avoir atteint l'Inde, et les exigences sanitaires pour embarquer sur le vol, devront être acceptées par chaque passager. Tous les passagers devront remplir un «formulaire d'auto-déclaration» à remettre au comptoir de la santé et de l'immigration lors de l'atterrissage à destination. Le formulaire comprendra les coordonnées ainsi que des informations sur les symptômes dont ils ont souffert et leurs antécédents médicaux. Seuls les passagers asymptomatiques seront autorisés à voyager.