Mardi 24 Novembre 2020

Le nombre de coronavirus de la maison de soins aux personnes âgées de Newmarch House atteint 11 après quatre décès pendant la nuit


Quatre résidents de la maison de retraite pour personnes âgées Newmarch House sont décédés depuis 20 heures lundi. Le nombre de résidents de l'installation de l'ouest de Sydney qui sont décédés après un test positif à Covid-19 a maintenant atteint 11.
Anglicare Sydney a annoncé le décès mardi soir, déclarant qu'il était "profondément attristé d'aviser que quatre résidents de son centre de soins pour personnes âgées Newmarch House, qui avaient été testés positifs pour Covid-19, sont décédés depuis 20 heures la nuit dernière".
Le foyer a commencé à tester le coronavirus le 11 avril après qu'un soignant qui travaillait à temps partiel dans l'établissement ait été testé positif à Covid-19. La soignante présentait des symptômes très légers, décrits par le Dr Kerry Chant, agent de santé publique de la Nouvelle-Galles du Sud, comme une gorge «irritée», et a travaillé cinq fois à domicile et deux dans un service d'invalidité de l'ouest de Sydney avant de se rendre compte qu'elle était malade. Il est entendu qu’elle ne présentait aucun symptôme pendant son travail.
Mardi, 54 personnes à Newmarch - 20 membres du personnel et 34 résidents - ont été testées positives au virus.

Anglicare s'est efforcée de trouver des travailleurs occasionnels pour les soins aux personnes âgées afin de remplir son fichier parce que plus de 50 de ses employés réguliers sont en congé payé, soit parce qu'ils sont malades ou en quarantaine.
Les membres de la famille des résidents de la maison ont exprimé des inquiétudes quant à la qualité des soins depuis l'annonce de l'épidémie. Elizabeth Lane, dont la mère se trouve dans un service de soins palliatifs souffrant de démence sévère, a déclaré que le personnel était tellement perturbé que sa mère avait remarqué que quelque chose n'allait pas.
"Si une personne atteinte de démence sévère peut vous dire que l'endroit est en enfer dans un panier à main, alors vous savez que les choses vont mal", a déclaré Lane à Guardian Australia. "C'est absolument horrible de penser à eux qui vivent leurs derniers jours comme ça."
La mère de Lane avait précédemment testé négatif pour Covid-19 mais samedi s'est plainte d'un mal de gorge si grave qu'elle n'a pas pu tester. Elle a de nouveau été tamponnée mais, malgré les assurances de la direction qu'un médecin était sur place, elle n'a été consultée à distance qu'avec un médecin à l'hôpital voisin de Nepean et a dit qu'elle ne serait pas vue en personne avant lundi. Lane n'a pas entendu si cette consultation en personne avait eu lieu ou si le résultat du test le plus récent lui avait été communiqué.
Elle a dit qu’elle et d’autres avec des parents à la maison n’avaient pas pu obtenir de réponses rapides aux questions sur la santé de leurs proches. La semaine dernière, Lane contournait le téléphone de réception surchargé et appelait directement le poste des infirmières du service de sa mère pour recevoir des informations. Dimanche, ce nombre s'est révélé déconnecté.
"Nous sommes tous tellement inquiets", a déclaré Lane. "Nous pensons, allons-nous être les prochains à recevoir un appel téléphonique?"
Lane a déclaré qu'elle avait confiance en le personnel régulier de la maison, qui entretenait de bonnes relations avec les résidents, mais elle craignait que le personnel occasionnel qui gère actuellement la maison soit trop sollicité pour remarquer d'autres problèmes de santé. Les travailleurs lui ont dit que samedi était le premier jour de la semaine où un effectif complet était inscrit sur la liste.

Lane n'a pas pu voir sa mère en personne depuis le 23 mars et a eu un appel vidéo facilité par le personnel il y a environ 10 jours. Elle espérait qu'elle pourrait rendre visite à sa mère, si le deuxième test s'avérait négatif, le 1er mai, mais elle n'est pas certaine que le foyer prolongera sa fermeture en réponse aux récents décès.
Anglicare Sydney a déclaré qu'il faudrait "quelques semaines avant que la maison soit débarrassée du virus".
"Nous exprimons nos plus sincères condoléances à ces familles pour les pertes qu'elles subissent", a-t-il ajouté.

Podcast: écoutez nos épisodes quotidiens sur les podcasts Apple, Spotify ou recherchez "Full Story" dans votre application préférée

«C'est une période tragique non seulement pour les familles qui ont perdu leurs proches mais aussi pour les autres résidents et familles. Cela fait également payer un lourd tribut à notre personnel qui a pris soin et connaissait si bien ces résidents et ces familles. »
Certains membres de la famille ont organisé une manifestation quotidienne devant la maison. Le Réseau de défense des personnes âgées (Opan) a organisé une vidéoconférence pour tous les membres de la famille mardi soir.