Mercredi 25 Novembre 2020

Coronavirus et le paradoxe de l'isolement


En décembre, une femme de Tulsa, en Oklahoma, a utilisé un article de Craigslist pour plaider pour une compagnie de vacances "Quelqu'un a besoin d'une grand-mère pour Noël?" elle a écrit "Je vais même apporter de la nourriture et des cadeaux pour les enfants ! Je n'ai personne et ça fait vraiment mal

» Plus de trois Américains actifs sur cinq déclarent se sentir seuls Maintenant que le pays est confronté à une épidémie qui exige des mesures telles que la «distanciation sociale», le travail à domicile et la mise en quarantaine, cette épidémie de solitude pourrait s'aggraver Un paradoxe de ce moment est que, même si la distance sociale est nécessaire pour contenir la propagation de le coronavirus, il peut également contribuer à une mauvaise santé à long terme

Coronavirus et le paradoxe de l'isolement

Ainsi, bien que l'isolement physique soit nécessaire pour de nombreux Américains qui ont Covid-19 ou qui y ont été exposés, il est important que nous ne laissions pas de telles mesures provoquer l'isolement social et émotionnel égalementLa Health Resources and Services Administration met en garde contre le fait que la solitude peut être aussi dommageable pour la santé que de fumer 15 cigarettes par jour Les sentiments d'isolement et de solitude peuvent augmenter le risque de dépression, d'hypertension artérielle et de décès par maladie cardiaque

Ils peuvent également affecter la capacité du système immunitaire à lutter contre les infections, ce qui est particulièrement important lors d’une pandémie Des études ont montré que la solitude peut activer notre fonction de combat ou de fuite, provoquant une inflammation chronique et réduisant la capacité du corps à se défendre contre les virusÀ travers le pays, les gens sont invités à travailler à domicile, les universités passent aux classes virtuelles et aux grandes les rassemblements sont annulés

Ce sont des stratégies clés pour prévenir la transmission, mais elles peuvent avoir un coût social et sur le plan de la santé mentale: renforcer notre sentiment d'isolement les unes des autres et nous faire oublier que nous sommes dans le même bateau Nous commençons déjà à ressentir des soupçons et la paranoïa se joue dans les espaces publics Les personnes aux prises avec des allergies rapportent que chaque toux provoque des reflets

À Sydney, en Australie, des informations indiquent qu'un homme est décédé après s'être effondré devant un restaurant chinois et que des badauds ont refusé de pratiquer la RCR Les Américains d'origine asiatique ont signalé des propos racistes et du harcèlement, fondés sur la croyance erronée selon laquelle ils sont plus susceptibles de porter le coronavirusIl est prouvé que plus les personnes se sentent isolées, moins elles sont susceptibles de prendre des mesures pour protéger leurs concitoyens

Une étude menée en Allemagne a révélé que, parmi une cohorte de personnes âgées de 60 ans et plus, une solitude accrue était associée à des taux plus bas de vaccination contre la grippe À Taïwan, un sentiment de proximité avec les voisins était associé à l'intention de se faire vacciner ou de se laver les mains plus fréquemment De même, une analyse des taux de vaccination contre le H1N1 après la pandémie de grippe porcine de 2009 a révélé que les États ayant des taux de vaccination plus élevés avaient également taux élevés de «capital social»une mesure de la mesure dans laquelle les gens d'une communauté ont des réseaux sociaux et sont prêts à s'entraider

Une étude menée à Hong Kong au lendemain de l'épidémie de SRAS de 2003 a révélé que chez les personnes âgées, les mesures du bien-être subjectif pas tomber en dessous des niveaux normaux Les chercheurs ont conclu que cela était dû en partie à un sentiment d'appartenance à la communauté La solitude et l'isolement sont particulièrement problématiques chez les personnes âgées

Vingt-sept pour cent des Américains plus âgés vivent seuls Selon le HR

SA, parmi les personnes âgées qui déclarent se sentir seules, le risque de mortalité augmente de 45%

Dans une situation de quarantaine, cela pourrait devenir encore plus grave Ceux qui ont besoin de médicaments vitaux, ont besoin d'une assistance médicale spécifique ou se font livrer des repas peuvent ne pas être en mesure d'obtenir ces servicesPour des solutions, nous pouvons chercher dans les pays où les gens souffrent de coronavirus depuis un certain temps

Comme l'a rapporté la BBC, les Chinois se tournent vers des moyens créatifs pour rester connectés Certains diffusent des concerts et des cours de gym D'autres organisent des réunions virtuelles de clubs de lecture

À Wuhan, les gens se sont rassemblés à leurs fenêtres pour crier «Wuhan, jiayou ! » ce qui se traduit par "Continuez à vous battre, Wuhan ! " Un propriétaire d'entreprise a préparé 200 repas pour des travailleurs médicaux, tandis qu'un villageois d'une province voisine a fait don de 15 000 masques à ceux qui en ont besoinPour ceux d'entre nous qui connaissent des gens, en particulier des personnes âgées, qui peuvent être isolées, se connecter Enregistrez-vous quotidiennement et cherchez des moyens de passer du temps ensemble, soit via un appel FaceTime ou WhatsApp, via des jeux collaboratifs ou simplement en utilisant le téléphone

Bien entendu, aucun de ces comportements ne remplace une bonne politique gouvernementale Les sociétés qui ont un penchant plus communal ont également tendance à avoir un filet de sécurité sociale et de meilleures politiques de congé de maladie qui facilitent les efforts pour contenir le virus Les militants de Chicago ont publié une liste de demandes, notamment des tests gratuits et des soins médicaux pour les personnes atteintes de Covid-19

À Détroit, des militants ont convaincu le gouvernement de la ville de rétablir le service de l'eau à des milliers de personnes coupées pour ne pas avoir payé leurs factures sans frais pour eux pendant les 30 premiers jours, ce qui peut rassurer de savoir que des milliers d'autres personnes vont à travers la même chose, et comme en Chine, des stratégies d'adaptation collectives émergeront Les vidéos, mèmes, histoires, essais et poèmes de TikTok sur la vie en vase clos feront tous partie de la culture Nous pourrions sortir de ce sentiment plus liés les uns aux autres qu'auparavant

Abdullah Shihipar est dans le programme de maîtrise en santé publique de l'Université Brown Le Times s'est engagé à publier une diversité de lettres à l'éditeur Nous aimerions savoir ce que vous en pensez ou l'un de nos articles

Voici quelques conseils Et voici notre e-mail: letters@nytimescom

Suivez la section Opinion du New York Times sur Facebook, Twitter (@NYTopinion) et Instagram

coronavirus paradox