Vendredi 20 Octobre 2017

Optimiser ses mesures de sécurité grâce à un audit

Pour prévenir les éventuels risques de sécurité, un grand nombre d’entreprises adoptent les systèmes de surveillance physique tels que les vigiles, maîtres chiens ou encore les équipements de vidéosurveillance. Toutefois l’évaluation de la politique de sécurité ou l’audit est préalablement requis. Focus sur l’audit de sécurité.

audit sécurité

Quels sont les systèmes de surveillance physique ?

La sécurité physique concerne la protection des locaux et des biens. Pour garantir la sécurité, les entreprises, propriétaires de bâtiment ont le choix entre présence physiques, la carte d'adhérents et identification personnalisées, ainsi que l’installation de caméras. Ils sont de front dissuasif. De nombreux établissements profitent des prestations et services proposés par les sociétés de gardiennage. Des agents font le contrôle d’accès dans les locaux, il filtre les entrées et sorties des passants et des employés, ainsi que des voitures et colis.

Pourquoi réaliser un audit de sécurité ?

Avant d’adopter ou renouveler son système de surveillance physique, il faut nécessairement réaliser un audit. L’audit permet d’évaluer les performances des solutions de protection. En vue de connaitre si telle ou telle mesure de sécurité est appropriée, ou encore si la politique est efficace, il faut quémander l’intervention d’un prestataire qui va conjuguer toutes les contraintes légales et réalités de chaque terrain. Il fera par conséquent, l’audit depuis l’extérieur des locaux à l’intérieur. Leur travail consiste à inspecter l’état des lieux en vue d’en tirer des évaluations concrètes. Les auditeurs vont jusqu’à mesurer l’impact des infrastructures tels que l’attribution de carte d'adhérents et identification personnalisées, en comparaison avec les technologies de surveillance de sauvegarde des données, et de protection des biens (système d’alarme, vidéosurveillance, etc.).

Comment fonctionne l’audit ?

Dans le cadre de l’inspection, l’auditeur doit s’assurer que le matériel de sécurité, tel que les cloisons, coupe-feu sont bien homologués et que leurs installations sont conformes à la norme européenne et nationale.

L’auditeur confère la réponse à la question telle que le dispositif de surveillance mis en place nécessiterait-il une amélioration, s’il est efficace ? Dans certains cas la présence d’un agent de sécurité réalisant le contrôle de la carte d'adhérents et identification personnalisées, ne suffit pas pour garantir efficacement la protection d’un bâtiment, l’intervention d’une équipe cynophile par exemple est en l’occurrence nécessaire. L’auditeur réalise également l’analyse des incidents relatifs à l’insécurité, peut-être causé par l’agent ou de certains dispositifs défectueux. Les intervenants scrutent aussi bien les procédures de sécurité en vigueur.

Quels sont les types d’audit de sécurité ?

Les sociétés qui proposent des audits de sécurité physique sont dorénavant en nombre, certains présentent de simples évaluations, d'autres, plus approfondies. En termes d’audit plus approfondi, les intervenants font le point sur la pertinence et l’implantation géographique des locaux, alors que les vérifications simples se limitent à l’analyse telle que les cartes à données variables personnalisées octroient-ils de réel impact dans la protection des biens ? Ou, un remplacement des dispositifs est-il requis ? Les interventions peuvent durer en un seul jour voire s’étendre sur quelques semaines. La durée dépend des infrastructures de sécurité de l’établissement à auditer et de sa taille.

Pourquoi l’évaluation est-elle indispensable ?

En somme, l’audit de sécurité est nécessaire pour se soumettre aux moyens de sécurisation les plus efficaces. Une fois mis sur pieds, ils préviendraient à bien tout délit contre les personnes et les biens dans la société en question. Avant de valider l’usage des cartes à données variables personnalisées avec l’assistance d’un agent, chaque entité disposant des biens précieux et estime l’importance de leur protection, devra recourir à l’audit de sécurité. C’est ainsi qu’ils vont pouvoir mieux optimiser ses mesures et infrastructures de sécurisation.


Partager cet article

Commenter cet article