Dimanche 22 Octobre 2017

Outsourcing : tout savoir sur l'externalisation en entreprise

L'externalisation des activités ou « outsourcing » est un concept qui, aujourd'hui, séduit de plus en plus les entreprises. Conçu pour permettre aux sociétés de se recentrer dans leurs spécialités, mettre en place une externalisation d'activité présente néanmoins des risques avec des impacts directs sur la rentabilité et l'image de l'entreprise.

Bien connaître les atouts de l'outsourcing selon ses besoins

L'externalisation désigne le transfert d'une ou de plusieurs activités d'une entreprise vers un prestataire externe spécialisé. Objectif principal pour l'entreprise ? Se recentrer sur son activité première. Il s'agit, en outre d'une décision stratégique, fondée sur la réduction de près de 25 % des coûts, du délai d'exécution, mais aussi sur la mise en valeur de la capacité pour les sociétés de s'adapter et d'innover dans leur cœur de métier.

Selon les besoins, une entreprise peut choisir de mettre en place une externalisation onshore : dans le même pays, ou une externalisation offshore : dans un autre pays, qui peut être très éloigné ou encore dans un autre pays proche : cas de l'externalisation nearshore. Les activités pouvant faire l'objet d'une externalisation sont également multiples : parmi celles-ci, la saisie informatique d'informations.

Société Professionnelle dans la saisie de différents types de données, coupons, enquête, fichiers de contact, annuaires ou formulaires, vous aurez ici la satisfaction de bénéficier d'un projet parfaitement bien réalisé. Priorisant la qualité et le respect total des consignes clients, cette société garantit une marge d'erreur en saisie de données de 1/1 000 caractère maximum pour des documents manuscrits.

Outsourcing : tout savoir sur l'externalisation en entreprise

Prendre en compte les risques liés à l'outsourcing

Les risques liés à l'externalisation d'activité sont évolutifs. Ils varient principalement en fonction de la tendance du marché. Parmi les principales raisons de l'échec d'un projet : la négligence des entreprises. Avant d'être confiée à un prestataire, une activité doit être ordonnée et bien structurée. Lié à l'outsourcing lui-même, le second risque réside dans la refonte même du modèle d'externalisation. Sur le plan social, les risques encourus concernent davantage ceux liés à la délocalisation d'emplois et à l'organisation entre autres. Enfin, il existe un risque lié la sensibilité et au caractère confidentiel de certaines informations, auxquelles les prestataires auront désormais accès.

L'outsourcing offshore et la législation

En ce qui concerne la loi applicable, les pays membres de l'Union européenne reconnaissent volontiers la liberté de choix absolue entre le prestataire et le client. En général l'organisation de ce type de prestations prévoit que la législation applicable en terme d'outsourcing offshore est la législation du lieu d'exécution de la prestation. Elle n'est néanmoins pas universellement reconnue.

Les règles juridiques concernant la propriété intellectuelle sont claires en France : le client possède par exemple les droits d'auteurs pour un logiciel développé dans son entreprise. Pour les droits de propriété intellectuelle des produits réalisés dans le cadre d'une externalisation, le client se doit de prévoir dans le contrat, une clause de droit.

Une bonne préparation s'impose donc aux entreprises avant de faire appel à des prestataires pour une externalisation d'activité. Étant donné la grande diversité qu'il peut exister entre les législations, prendre des dispositions de protection : dont celle des données, devient nécessaire. Il faut également noter qu'une entreprise professionnelle qui réalise des travaux d'externalisation se doit de donner entière satisfaction sur tous les points évoqués ci-dessus si elle veut pérenniser son activité.


Partager cet article

Commenter cet article