Mercredi 18 Octobre 2017

La pollution aurait causé la mort prématurée d'1,2 million de Chinois

La pollution aurait causé la mort prématurée d’1,2 million de Chinois

On savait que la pollution en Chine était très importante, on en avait même déjà parlé sur Ze-Mag ("Chine : une pollution toujours plus importante") mais il semblerait que ce soit encore plus grave que ce qu'on imaginait. En effet, selon le Global Burden of Disease Study (GBD), il y aurait eu environ 1,2 million de décès prématurés en Chine à cause d'une pollution trop importante de l'air extérieur en 2010, soit une perte de 25 millions d'années de bonne santé. Pire : selon le très sérieux New-York Times, la pollution serait le 4ème facteur de décès en Chine derrière les risques alimentaires, l'hypertension artérielle et le tabagisme.

Une des raisons pour lesquelles il faut s'inquiéter de ce nombre élevé de décès en 2010 se situe dans le fait que la consommation d'énergie augmente de plus en plus en Chine et que les industries ne se tournent pas vers les énergies renouvelables. Alors qu'aujourd'hui des installations de pompe à chaleur ou de panneaux photovoltaïques peuvent permettre de réduire grandement les émissions de CO2 dans la nature, la Chine continue de brûler des quantités astronomiques de charbon de faible qualité et le nombre de voitures et de camions qui circulent dans les rues atteint des chiffres record.

Par rapport à la population mondiale, la Chine est le pays le plus touché par la pollution. Ainsi, on estime le taux de mortalité pour cause de pollution à 3,2 millions de personnes dans le monde entier en 2010. Autrement dit, la Chine représente 40% de ces décès. L'Inde, elle aussi, est touchée par cela : 620.000 décès ont été enregistrés à cause de la pollution en 2010.


Partager cet article

Commenter cet article