Vendredi 20 Octobre 2017

La qualité de vie au travail passe-t-elle par le mobilier informatique ?

Actinéo / CSA a dévoilé, il y a quelques semaines, une étude visant à mesurer la qualité de vie au bureau des salariés français et ce qu'ils souhaitent voir se mettre en œuvre pour l'améliorer.

Une étude qui peut inquiéter

Ce sont 1200 employés de bureau, tant issus du privé que du public, qui ont répondu à cette enquête lancée par Actinéo / CSA. L'étude nous dévoile tout ce dont les salariés rêvent pour améliorer leur qualité de vie au bureau. Parmi les préoccupations, l'aménagement des locaux et la dégradation de leur santé par l'outil informatique interpelle.

Améliorer l'agencement de l'espace

L'agencement de l'espace de travail est une priorité puisqu'il constitue un facteur déterminant pour les salariés. En effet, un bon agencement des bureaux est très important pour les employés. Ils soulignent notamment que ce facteur contribue à améliorer leur bien-être, leur efficacité ou encore leur motivation.

Améliorer le mobilier de bureau

L'outil informatique, toujours plus présent en entreprise peut représenter une menace. En effet, 41% des salariés se plaignent de diverses douleurs causées par son utilisation quotidienne. Mal de nuque, maux de tête et douleurs au dos sont ainsi constatées par ces sondés.

La qualité de vie au travail passe-t-elle par le mobilier informatique ?

Le mobilier informatique ergonomique : une solution ?

Capable de changer tant l'agencement de locaux pour une meilleure organisation, que la posture des salariés sur leur poste de travail, le mobilier informatique ergonomique peut être une solution évidente à ces problèmes soulignés par les 1200 sondés.

Quetzal Mobilier, leader dans ce domaine sur le marché français, souligne d'ailleurs les atouts de cette solution à travers son blog et son site internet. En effet, en améliorant ainsi la qualité de vie des salariés, les entreprises s'assurent des jours meilleurs avec leurs équipes grâce à une meilleure motivation et productivité.


Partager cet article

Commenter cet article