Vendredi 7 Aout 2020

En raison d'un coronavirus, le Pentagone interrompt les voyages intérieurs des militaires


"La propagation continue du nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) nécessite la mise en œuvre immédiate des restrictions de voyage pour les déplacements du ministère de la Défense (DoD)", selon une note du ministère de la Défense signée par le secrétaire adjoint à la défense, David Norquist. "Ces restrictions sont nécessaires pour préserver l'état de préparation des forces, limiter la propagation continue du virus et préserver la santé et le bien-être des militaires, des employés civils du DoD, de leurs familles et des communautés locales dans lesquelles nous vivons", poursuit le mémo. La nouvelle intervient après que le président Donald Trump a déclaré mercredi lors d'une allocution télévisée que les voyages d'Europe vers les États-Unis seraient suspendus en raison de l'aggravation de l'épidémie, précisant plus tard que la restriction ne s'appliquerait pas aux citoyens américains. L'armée a ressenti les effets de la pandémie, car certaines branches ont commencé à dépister de nouvelles recrues pour le virus et la participation des États-Unis à certains exercices militaires a été modifiée en réponse à l'épidémie. La restriction de voyage est prévue pour durer jusqu'au 11 mai. Selon le mémo, le département a déclaré vendredi que la restriction de voyage "suspendra également l'embauche de civils dans les installations et les composants du DoD pour les personnes qui ne résident pas dans la zone de navettage locale de l'entité d'embauche". "Certaines exceptions de voyage seront accordées" au cas par cas ", et les déplacements pour services médicaux seront autorisés, selon la note. Il note que «notre compréhension du COVID-19 évolue rapidement et ces directives seront continuellement évaluées si les conditions le justifient». Le département a également annoncé de nouvelles règles à partir de lundi pour ceux qui peuvent entrer dans le bâtiment du Pentagone lui-même. Selon une deuxième note du département, tous les visiteurs non officiels et internationaux seront "restreints" depuis les terrains du Pentagone. Aucun employé militaire ou gouvernemental ou entrepreneur ne sera autorisé à pénétrer sur les terrains du Pentagone "s'ils ont voyagé au cours des 14 derniers jours" des pays pour lesquels les Centers for Disease Control and Prevention ont émis les avertissements de voyage les plus élevés ou les plus élevés, selon la note. De plus, les visites publiques du Pentagone sont annulées "jusqu'à nouvel ordre", indique le mémo - faisant écho à la décision prise plus tôt cette semaine de suspendre les visites de Capitol Hill pour les semaines à venir, comme l'ont indiqué des sources à CNN. "Tous les grands rassemblements, tels que les cérémonies de retraite et de promotion, doivent cesser", a indiqué le département dans un communiqué correspondant. "Toutes les visites du Pentagone ont été suspendues depuis le 12 mars 2020." Cette histoire a été mise à jour avec des informations supplémentaires sur les restrictions imposées au Pentagone lui-même.