Mardi 17 Octobre 2017

Rencontrer de vrais vampires : c’est possible

Dans l’histoire, on voit que la peur de l’humain pour les créatures mythiques a pratiquement toujours existé. Pendant longtemps, par exemple, on croyait à l’existence des sorcières : bien des femmes ont dû brûler sur le bûcher à cause de la folie de leurs confrères et consœurs. À un certain moment, ce fut plutôt la chasse aux lycanthropes qui causa la mort de multiples innocents et de leurs familles, sous prétexte de taches de naissance un peu spéciales.

Bien qu’aucune période dans l’histoire ne fasse mention de chasses particulières au vampire, cela ne veut pas dire que des cas troublants de vampirisme n’ont jamais été détectés à travers le monde! Au contraire, deux cas particuliers ont existé dans les dernières années et ceux-ci ont été extrêmement médiatisés dans leurs pays respectifs. Cela pique vous curiosité ? N’ajustez pas votre appareil, car vous découvrirez à l’instant les vampires de notre époque, dignes des plus grands scénarios d'Halloween.

Vampire

Un homme turc à la condition bien spéciale

Le premier cas de vampirisme se passe il y a quelques années dans la Turquie. On dit que sa maladie serait apparue lorsqu’il avait plus ou moins 23 ans. Alors, il aurait commencé à avoir une soif aigüe de sang. À l’époque, il réussissait à s’auto-suffire : il se coupait avec des rasoirs ainsi que d’autres objets tranchants et il collectait le précieux nectar rouge avec une coupe ou une tasse, pour tout simplement le boire suite à l’activité. Bien sûr, sa faim est devenue de plus en plus importante et c’est là que les choses sont devenues moins drôles.

En effet, il aurait commencé à s’attaquer à des passants afin de puiser à même leurs propres réserves de sang. Son urgence de s’abreuver était, selon ses propres dires, aussi importante que le besoin de respirer! Plusieurs personnes furent blessées par cet homme, qui vécut alors des démêlés avec les forces de police turques. Un peu plus tard, son père aurait tenté de régler la situation en devenir son « coursier », s’approvisionnant en sang auprès de diverses banques d’hémoglobines de la Turquie. Après un certain temps, toutefois, l’homme vampire décida que c’en était trop. Il se fit soigner par un docteur, qui réussit au bout de deux ans à le guérir complètement.

À la base, cette maladie proviendrait de divers traumatismes vécus par cet homme. Celui-ci aurait subi la mort de sa fille ainsi que d’un ami à seulement un an d’intervalle, assistant directement au meurtre de la victime dans le deuxième cas.

La dame qui buvait du sang animal

Dans le deuxième cas, on peut au moins dire que les humains sont épargnés de la soif insatiable de la vampiresse. On parle malgré tout d’un litre de sang bu de façon journalière par une femme vivant au Royaume-Uni! Celle-ci préfère le sang de cochon mais déguste parfois le sang de d’autres animaux. Pourquoi? Eh bien, elle considère que ce précieux nectar est aussi agréable à boire que le vin. Elle aurait d’ailleurs été une des invités de « Mon Étrange Dépendance », une émission fort populaire présentant différentes personnes aux habitudes « non-conventionnelles ». L’histoire dit d’ailleurs que sa recette de « Bloody Mary » possède un ingrédient bien spécial! Le sang est également un ingrédient fort précieux pour la cuisson de plusieurs de ses recettes.


Partager cet article

Commenter cet article