Vendredi 20 Octobre 2017

Rideau métallique ou grille de protection : Que choisir ?

Vous prévoyez d’équiper vos locaux avec un système de protection, mais vous hésitez entre un rideau métallique et une grille de protection ? Alors ce qui va suivre pour vous aider dans votre décision ;)

Rideau métallique ou grille de protection : Que choisir ?

Les caractéristiques du rideau métallique plein

Le rideau métallique plein représente la solution la plus économique et la plus sécuritaire contre toutes les formes de vandalisme.  Si il est idéal pour des locaux d'entreprises ou des hangars/entrepôts, il n'est toutefois pas recommandé pour les commerces disposant de vitrines et qui souhaiteraient les laisser visibles aux passants durant les heures de fermeture.

Le rideau métallique à lames pleines s'adapte à tous les types d'ouvertures grâce à sa fabrication sur mesure. Il se décline ainsi en différentes largeurs, épaisseurs et même matériaux de lames : acier galvanisé, aluminium ou encore inox. Ce type de rideau peut aussi bien être motorisé qu'à tirage direct.

Rideau métallique ou grille de protection : Que choisir ?

Les caractéristiques de la grille de protection transparente

Comme son nom l'indique, la grille de protection transparente permet d'allier une protection maximum face au vandalisme et aux intempéries à une grande transparence qui permet de mettre en valeur le contenu des vitrines. Ce modèle est ainsi particulièrement adapté aux commerces présents dans les centres commerciaux, les gares et les aéroports.

Elle se compose d'éléments en polycarbonate transparent de 3 mm d'épaisseur qui sont reliés entre eux par des tubes d'aluminium. En plus de la sécurité et de la visibilité, elle assure également une bonne ventilation des locaux grâce à des perforations intégrées qui laissent passer l'air et garantit le désenfumage des lieux en cas d'incendie. Il existe également des modèles sans perforations, avec une surface de tablier entièrement lisse afin d'éviter toute tentative d'arrachement du rideau.


Partager cet article

Commenter cet article