Samedi 21 Octobre 2017

Sécurisation des plus-values de son contrat d’assurance vie

En matière d’assurance vie multi-support, il est possible de sécuriser ses plus-values. C’est d’ailleurs souvent un objectif important pour les souscripteurs de ce type de placement financier. Cet objectif peut aussi être accompagné de la volonté de dynamiser ses plus-values ou de limiter les moins-values. Pour tous ces objectifs, des options peuvent être ajoutées à votre contrat.

La sécurisation des plus-values consiste à déplacer les gains obtenus grâce à des unités de compte vers des fonds euros afin de protéger les intérêts perçus d’une éventuelle volatilité des marchés. Au contraire, la dynamisation consiste à placer les gains des fonds euros sur des unités de compte.

Quelque soit le mécanisme que vous choisissez, il vous permet de faire gérer automatiquement votre assurance vie. En effet, après avoir déterminé les seuils de versements, ces derniers se feront automatiquement.

Cette option est souvent proposé par les assureurs. Bien qu’elle puisse être gratuite, elle est aussi parfois payante.

Lorsque l’on parle de limitation des moins-values, il s’agit là de « stop loss » (stop win pour la sécurisation des plus-values). Ce mécanisme consiste à limiter les pertes possibles si les cours baissent. Contrairement à la sécurisation des plus-values, il est ici question de désinvestir des sous-jacents en unités de compte et de les mettre sur des fonds euros.

Enfin, il existe d’autres options comme l’investissement progressif et le rééquilibrage de portefeuille qui sont communément utilisées. Faites vous conseiller pour savoir si elles sont utiles dans votre situation.

Placer son argent sur une assurance vie permet notamment de préparer sa retraite en toute sérénité. Et pour être assuré de cette sérénité, opter pour ces options peut être opportun. A vous de vous renseigner pour optimiser votre gestion de patrimoine.


Partager cet article

Commenter cet article