Lundi 23 Octobre 2017

Choisir son support de communication média

Généralement, on sépare le support de communication en deux grandes catégories : média et hors-média. La première regroupe la télévision, la presse écrite, le cinéma, la radio, l’affichage et la téléphonie mobile (MMS et SMS). La seconde rassemble la publicité sur le lieu de vente, le marketing direct, la communication événementielle, le mécénat et les relations publiques. Pour choisir le meilleur support, il est essentiel de connaitre la cible, les objectifs à atteindre et aussi le budget disponible.

La presse écrite, la radio et l’affichage

Perdant de plus en plus d’audience, la presse écrite est tout de même fortement utilisée par les entreprises. Permettant de réaliser un très bon ciblage, elle se divise en différentes catégories. La presse quotidienne régionale est idéale pour effectuer une communication de proximité. La presse professionnelle et spécialisée est quant à elle parfaite pour atteindre un public appartenant à un secteur d’activité précis ou s’intéressant à un sujet déterminé. Pour utiliser la presse écrite, l’entreprise doit prévoir des délais de mise en œuvre assez longs, des frais et des contraintes techniques (format, couleur…).

Choisir son support de communication média

Moins coûteux que le cinéma ou la télévision, la radio est un support de communication adapté aux PME. La radio dispose des mêmes avantages que la presse écrite. Offrant une diversité au niveau local et national, elle permet de réaliser un bon ciblage des auditeurs (zone géographique, thématique). Accessible, il n’est pas nécessaire de disposer d’un gros budget pour pouvoir réserver un créneau publicitaire. Elle est idéale pour promouvoir une offre spéciale, une promotion un événement ou encore le lancement d’un nouveau produit.

L’affichage regroupe notamment le marquage au sol, les affiches, les panneaux lumineux, les adhésifs pour les voitures… Omniprésent dans notre environnement, ce support de communication offre de nombreuses possibilités. Pouvant également être tactile ou sonore, il a pour but de séduire les automobilistes, les passants ou encore les personnes utilisant les transports en commun. En dehors du critère géographique, l’affichage reste vague quant à la cible visée. Très coûteux, le message à promouvoir doit également respecter une forme particulière : temps de lecture et compréhension rapides.


Partager cet article

Commenter cet article