Samedi 21 Octobre 2017

Test des chaussettes Jingo

Alliées phares de tout coureur qui se respecte, les chaussettes doivent se choisir avec précaution pour garantir un confort optimal pendant une séance de running. Après en avoir essayé plusieurs paires, satisfaisantes au niveau du confort, mais pas forcément au niveau des odeurs, j’ai décidé de laisser une chance aux chaussettes Jingo Treck.

Ce qui m’a attiré dans cette marque, c’est sa promesse anti-odeurs. La marque se vante d’être bactériostatique, c’est-à-dire qu’elle lutte contre les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Autrement dit, nous ne sommes pas sur un textile qui masque tant bien que mal la transpiration ou qui assure une meilleure aération, mais bien sûr un tissu traité pour faire fuir les bactéries malodorantes.

Test des chaussettes Jingo

Jingo puise sa formule miracle dans une fibre 100 % végétale, tirée d’une plante d’Afrique tropicale : le ricin. C’est cette plante qui posséderait des vertus bactériostatiques. Difficile de se faire une opinion sur le papier, j’ai donc décidé d’en acheter une paire pour la tester dans des conditions réelles. En été comme en hiver, les chaussettes Jingo m’ont suivie sans peine et se sont avérées à la hauteur de mes attentes.

Leur prix, qui peut paraître élevé, de 19.50 € est largement justifié, par sa conception en France pour commencer, mais également par sa réelle capacité de résistance au temps et sa fonction anti-odeurs particulièrement efficace.

A travers le blog Testeurs Outdoor, vous retrouvez aussi d'autres tests de chaussettes en cliquant ici.


Partager cet article

Commenter cet article