Samedi 21 Octobre 2017

Tour d'horizon sur l'implant capillaire avant de s'y lancer

Aujourd'hui, l'implant capillaire est certainement la solution la plus durable qui s'offre aux personnes touchées par la calvitie et la perte de cheveux. Mais en quoi consiste donc-t-il réellement et quelles sont les principales techniques généralement utilisées?

Une solution pour lutter de manière durable contre la calvitie

Aussi appelé « microgreffe », l'implant capillaire est une technique moderne de chirurgie esthétique qui consiste à prélever des cheveux à l'arrière de la nuque et à les transplanter sur une zone dégarnie. Ces cheveux greffés pousseront ensuite normalement pour un rendu à la fois naturel et esthétique. Alternative durable aux extensions cheveux naturels disponible sur www.thequeenwigs.com/clips-extensions-naturels-c-83.html, l'implant capillaire est une solution pérenne à la calvitie et à l'alopécie qui est, pour rappel, la perte de cheveux à long terme et en abondance. Cependant, il peut aussi répondre à des problèmes plus spécifiques comme la recréation de sourcils ou encore la greffe de barbe.

Autrement dit, que vous soyez un homme ou une femme, vous pouvez toujours recourir à l'implant capillaire. D'autant plus que ces dernières années, cette opération s'est beaucoup démocratisée et qu'elle est de plus en plus abordable d'un point de vue financier. Cependant, avant de faire une microgreffe, il faudra prévoir au moins 2 consultations, espacées d'un délai légal de 2 semaines, pour que l'intervention se passe dans des conditions optimales. Aussi, certaines précautions devront être prises comme l'arrêt du tabac ou de n'importe quel médicament à base d'aspirine.

Les deux principales techniques d'opération

Réalisé pour la première fois dans les années 30 au Japon, l'implant capillaire a depuis considérablement évolué. Aujourd'hui une telle opération s'effectue généralement sous anesthésie locale pendant 2 ou 3 heures ou selon les procédés, il arrive qu'elle dure jusqu'à 10 heures. Selon le but de l'opération, on distingue principalement 2 techniques:

  • la « Technique de la bandelette » plus communément appelée FUT ou Follicular Unit Transplant qui consiste à prélever une bandelette de cheveux au niveau de la nuque puis à diviser la bandelette en unités folliculaires qui seront transplantées sur la zone à couvrir. Idéale pour les zones larges et les cheveux crépus, cette intervention ne laisse qu'une cicatrice fine et peut se faire en 2 à 3 heures.
  • la FUE ou Follicular Unit Extraction qui consiste à extraire manuellement une à une les unités folliculaires, ce qui a pour avantage de préserver les cellules souches situées sous le bulbe capillaire. Ne laissant que de minuscules cicatrices invisibles à l'œil nu, elle offre la possibilité de porter les cheveux courts. Pour ce genre d'opération, il faudra prévoir entre 5 à 10 heures, selon l'étendue de la zone à couvrir.


Partager cet article

Commenter cet article