Lundi 23 Octobre 2017

Le travail en intérim, le bon compromis contre le chômage ?

Les chiffres du chômage ne font que grimper ces dernières années. En effet, les entreprises ont peur de recruter des personnes sur le long terme car les perspectives d'avenir sont difficiles à analyser. Celles-ci font de plus en plus appel à des agences intérim pour augmenter leur main d'oeuvre.

Le travail en intérim, le bon compromis contre le chômage ?

Les atouts du travail en intérim

Le travail temporaire peut être un bon compromis pour l'employeur et l'employé. En effet, l'entreprise peut recruter du personnel au grès de son carnet de commande et ainsi économiser les charges salariales lorsque le carnet de commande n'est pas remplie. Et l'employé en intérim bénéficie d'un salaire légèrement supérieur à la normal pour un poste du même type. De plus, ceci lui permet de disposer de nombreuses expériences diverses dans de nombreuses entreprise et ainsi garnir son CV au fil de ses missions. Un atout non négligeable. En effet, un employeur aura moins de mal a engager une personne expérimentée qu'une personne sans expérience.

Les inconvénients

Celui-ci a tout de même quelques inconvénients comme le manque d'expérience de certains intérimaires qui mettent du temps à s'habituer au travail, à l'environnement et aux personnes de l'entreprise. Pour l'intérimaire le principal inconvénient est le manque de visibilité pour l'avenir. En effet, il n'est pas toujours facile pour un intérimaire de décrocher un crédit immobilier auprès d'une banque.


Partager cet article

Commenter cet article