Mardi 17 Octobre 2017

Trouver un emploi dans la finance

Le secteur de la finance, banque et assurance apparaît comme une île verte dans le désert ambiant du marché de l’emploi. En effet, bien des signes montrent que ce domaine professionnel se distingue par une disponibilité déconcertante en offres. De nombreuses raisons expliquent ce phénomène. On vous dit tout dans cet article afin de vous orienter vers les stratégies pour gagner un poste rapidement dans ce créneau.

Trouver un emploi dans la finance

Un secteur en pleine effervescence

Parcourez les plateformes dédiées aux offres d’emploi sur Internet. Et vous vous rendrez compte de l’importance numérique des postes disponibles pour des compétences en finance. Tour d’horizon de quelques espaces professionnels. À la même date, près de 20 000 emplois sont accessibles sur Linkfinance. Au niveau du site Efinancialcareers, c’est plus de 10 000 postes que les spécialistes de finance, banque et assurance peuvent s’offrir. L’univers Indeed affiche quant à lui 18 000 emplois. La même observation s’effectue sur des réseaux comme Viadeo. Pourquoi une telle bonne santé alors que la morosité règne presque partout ?

L’explication fondamentale, c’est que la finance est au cœur de toutes les activités professionnelles. Qu’elle évolue dans la mode, l’artisanat, le numérique, dans les spectacles ou même le football, une entreprise a besoin d’une structure financière solide pour se développer. Ainsi, quels que soient les secteurs d’activités concernés par les créations d’entreprises, on a besoin des spécialistes de la gestion. On comprend alors que cette fonction de l’entreprise constitue un facteur indispensable pour la survie de tout établissement.

Et cette multiplicité des possibilités concerne la quasi-totalité des sortes de contrats.

Les types disponibles d’emploi dans la finance

Si vous avez une certaine expérience du monde de la gestion, vous arriverez très vite à vous trouver une place en CDI. En fonction du diplôme, votre salaire annuel variera entre 30 000 et 60 000 euros. Avec ce genre de travail, vous bénéficiez d’une sécurité assurée. Il ne tiendra qu’à vous à quitter le poste à votre volonté.

Sont également disponibles à foison les CDD. Conclus pour une période de temps fixée à l’avance, ces contrats peuvent être renouvelés seulement deux fois. Ils représentent de bons moyens pour acquérir un savoir-faire que vous pourrez faire valoir pour des missions ultérieures. Il y a aussi des emplois que vous pouvez obtenir sous la forme d’un contrat de travail d’intérim, CTI. C’est une agence spécialisée dans les questions de finance qui sert d’intermédiaire entre l’entreprise et le travailleur. Ici également, un CTT ne peut se reconduire plus de deux fois.

Bien d’autres genres de contrats sont souvent proposés par les PME. Il s’agit :

  • Du contrat de professionnalisation qui vous assure une formation en alternance hors de l’entité
  • Du contrat d’apprentissage qui est similaire au contrat de professionnalisation sauf qu’il est réservé aux jeunes
  • Du contrat de génération qui organise au sein d’une même entreprise la transmission des compétences des séniors aux jeunes employés.

Pour vous faire une idée concrète de l’état du marché de l’emploi en finance, consultez ceux qui sont accessibles chez Investance.

Différentes façons de décrocher un poste

En dehors de la voie habituelle qui passe par Pôle Emploi, vous disposez de nombreuses autres solutions pour trouver rapidement du travail. Il en est ainsi des réseaux professionnels qui connectent les employeurs et les demandeurs. Vous connaissez bien Linkedin, Viadeo ou encore Indeed. Mais ces espaces sont des cadres généralistes où grouillent tous les secteurs d’activités. Mais il existe des réseaux spécialisés dans un corps de métier. Ces sociétés de consulting offrent des services spécifiques au monde de la finance et que vous pouvez découvrir sur cette plateforme.

Vous savez maintenant qu’il est possible de décrocher un emploi dans la finance même quand les autres univers professionnels tournent au ralenti. Il vous suffit d’emprunter les bonnes voies !


Partager cet article

Commenter cet article