Mardi 27 Octobre 2020

UE : la Russie tente de semer la panique avec la désinformation sur les coronavirus


Le service d'action extérieure de l'Union européenne, qui effectue des recherches et combat la désinformation en ligne, a déclaré dans un rapport interne qu'il avait enregistré depuis le 22 janvier près de 80 cas de désinformation sur l'épidémie de Covid-19 liés aux médias pro-Kremlin "L'objectif primordial du Kremlin la désinformation devrait aggraver la crise de santé publique dans les pays occidentaux, en particulier en sapant la confiance du public dans les systèmes de santé nationaux - empêchant ainsi une réponse efficace à l'épidémie ", selon le rapport Le rapport, daté du 16 mars, a déclaré que la campagne est" conçu pour exacerber la confusion, la panique et la peur

" Le rapport décrit comment les médias pro-Kremlin ont travaillé pour amplifier un éventail de récits souvent contradictoires qui "détournent" l'espace d'information afin de diminuer la capacité de l'Europe à agir dans son intérêt personnel Lorsqu'on lui a demandé de commenter les allégations dans un appel avec des journalistes mercredi, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a nié que la Russie entreprenne un tel effort et a qualifié les accusations de "non fondées" et d '"obsession russophobe" "Si ce document contenait au moins un exemple concret et un lien vers certains médias spécifiques, je pourrait dire quelque chose de spécifique ", a déclaré Peskov

UE : la Russie tente de semer la panique avec la désinformation sur les coronavirus

"Ce genre d'obsession russophobe devrait disparaître d'une manière ou d'une autre étant donné la situation actuelle, idéalement, mais apparemment ce n'est pas le cas", a-t-il ajouté amplifient simplement les théories qui proviennent d'ailleurs "Il ajoute que le réseau de médias d'État russe RT Spanish est la 12e source la plus populaire sur Facebook (FB), Twitter (TWTR) et Reddit en ce qui concerne le coronavirus

Une grande partie de la désinformation poussée parLes médias pro-Kremlin affirment que le virus a été créé par des humains et "armé" par des pays occidentaux, indique le rapport La désinformation a ciblé un public international en anglais, italien, espagnol, arabe ainsi que russe et dans d'autres langues, indique le rapport Le porte-parole de la Commission européenne, Peter Stano, a déclaré que le centre a constaté une "vague" de désinformation sur la propagation du nouveau coronavirus au cours des dernières semaines

"Le Stratège du SEAE a intensifié la surveillance des flux d'informations et de ses sources et identifie, expose et sensibilise publiquement sur la désinformation liée aux coronavirus diffusée par des sources russes ", a déclaré Stano à CNN Business Un rapport explosif du Département d'État américain du mois dernier a déclaré que des milliers de comptes de médias sociaux liés à la Russie sur Facebook et Twitter diffusaient de la désinformation sur le coronavirus Mais Facebook et Twitter ont déclaré que le département d'État n'avait pas fourni de preuves permettant aux entreprises d'enquêter et éventuellement de fermer les comptes