Samedi 11 Juillet 2020

L'Utah voit un autre pic dans les cas de coronavirus, troisième grand jour de suite


Note de l'éditeur: Le Salt Lake Tribune offre un accès gratuit à des histoires critiques sur le coronavirus. Inscrivez-vous à notre newsletter Top Stories, envoyée dans votre boîte de réception chaque matin en semaine. Pour soutenir un journalisme comme celui-ci, veuillez faire un don ou devenir abonné. Pour le troisième jour consécutif, l'Utah a enregistré plus de 200 nouveaux cas de COVID-19. Le total de 269, samedi, est le deuxième plus élevé signalé depuis le début de la pandémie et est intervenu après que l'État en a signalé 343, le plus élevé, vendredi. En comparaison, mercredi, peu de temps après les vacances du Memorial Day, le nombre de nouveaux cas n'était que de 86. Le ministère de la Santé de l'Utah a également signalé quatre autres décès samedi, portant le total de l'État à 112. quelques semaines après que la majeure partie de l'État est passée le 16 mai à la catégorie «jaune» à faible risque pour les restrictions COVID-19, encourageant davantage de personnes à quitter leur domicile. Mais les responsables ont mis en garde contre le fait de tirer des conclusions hâtives sur le fait de blâmer cela pour le pic. Le Dr Angela Dunn, l'épidémiologiste de l'État, a déclaré vendredi que cela pourrait s'expliquer par un rattrapage après une accalmie dans les tests attribuée au week-end du Memorial Day - et a déclaré que le nombre de nouveaux cas cette semaine n'était qu'une légère augmentation par rapport à la semaine précédente. Ou, a-t-elle dit, il pourrait y avoir «une augmentation réelle des cas», y compris des éclosions comme celle qui se produit au Salt Lake Veterans Home. Elle a déclaré que l'État prévoyait une augmentation du nombre de cas alors que les restrictions se relâchaient. Jenny Johnson, porte-parole du département de la santé de l'État, a déclaré samedi: «Ce que nous voyons dans nos chiffres est généralement un décalage par rapport au moment où une infection s'est effectivement produite…. Cela peut prendre jusqu'à 14 jours pour que vous montriez des symptômes de COVID-19 après avoir été infecté. " Avec cela, elle a dit qu'il est possible que le passage au statut jaune "puisse être une partie de la raison" du saut dans de nouveaux cas. Mais elle a dit qu'une baisse temporaire des tests au cours du week-end de vacances suivie d'une augmentation pourrait également être une raison. "Nous ne sommes pas totalement sûrs." De nouvelles données montrent également que le département de la santé de Bear River - qui comprend les comtés Box Elder, Cache et Rich - a enregistré une forte augmentation des cas au cours des deux derniers jours, de 117 jeudi à 190 samedi. «Comme le Dr Dunn l'a dit hier, nous nous attendons à ce que l'économie s'ouvre et qu'il y ait des épidémies localisées potentielles, ce que nous pourrions voir dans la région de Bear River», a déclaré Johnson. Elle a déclaré que cela souligne la nécessité pour les résidents de continuer à faire preuve de prudence alors que l'économie s'ouvre davantage. «Nous avons vraiment besoin que les gens restent vigilants sur une bonne hygiène des mains, la distanciation sociale, le port d'un masque lorsque vous ne pouvez pas vous éloigner de manière appropriée lorsque vous êtes en public. Ces choses sont toutes très importantes », a déclaré Johnson. «Si vous présentez des symptômes même bénins de COVID-19, faites-vous tester afin que nous puissions identifier rapidement les cas et aider les gens à comprendre à quel point il est important d'isoler ou de mettre en quarantaine le cas échéant.» Le nombre total de cas confirmés en Utah depuis le début de la pandémie est désormais de 9 533. Les quatre décès signalés samedi comprennent trois résidents du comté de Salt Lake et un du comté de Weber - tous avec des problèmes de santé sous-jacents, et deux étaient des résidents d'établissements de soins de longue durée. Deux étaient des hommes et deux des femmes. Deux étaient âgés de plus de 85 ans, un avait entre 60 et 84 ans et un était âgé de moins de 60 ans. Un nouveau décès a également été signalé dans les totaux de l'État, mais il avait été supprimé temporairement des totaux pour une enquête plus approfondie afin de s'assurer qu'il avait été causée par COVID-19. Le département de la santé a également annoncé samedi 10 hospitalisations supplémentaires, pour un total de 763 depuis le début de la pandémie. Et 99 personnes sont actuellement hospitalisées. L'État a signalé que 4 250 personnes supplémentaires avaient reçu des tests pour COVID-19. Cela porte le total à 210 105, avec un taux positif de 4,5%. L'État considère que 5 995 cas ont été "récupérés" - ce qui est défini comme étant toujours en vie trois semaines après son diagnostic.