Mercredi 23 Aout 2017

Bijoux de créateur : s’inspirer de la Chine

Bijoux de créateur : s’inspirer de la Chine

Un créateur, par définition, c’est quelqu’un qui crée quelque chose de nouveau. Il peut s’agir d’une œuvre artistique (musique, poème, peinture, danse) ou d’un modèle technologique ou encore d’un parfum, d’une mode, etc.

Durant cette phase de création, l’auteur apporte toujours une touche personnelle à son œuvre. C’est ce qui confère les droits d’auteur à la plupart des œuvres artistiques ou artisanales. La loi protège ces créations, mais il arrive aussi que passé un certain délai, les modèles tombent dans le domaine public. En d’autres termes, après plusieurs années de protection (interdiction de copie / plagiat), une œuvre peut être imitée en toute légalité.

Toutefois, un créateur ne copie pas bêtement un article qui le séduit. Il s’en inspire.

Ainsi, les bijoux de créateur portent le nom de leur auteur. C’est parce que l’article comporte en grande partie une création de sa part. On verra donc facilement des bijoux qui s’inspirent d’art ethnique mais façonnés dans le style du créateur. C’est le cas de bijoux jade, caractéristiques de l’orfèvrerie chinoise, mais qui sont fabriqués en série par des bijouteries. On rencontrera aussi des bijoux céramique, dont la base (forme, concept) sera tirée d’articles en provenance de Chine. L’authenticité d’un bijou sera alors labélisée par l’auteur qui signe la collection.

Les chinois ont utilisé le jade depuis très longtemps, ayant découvert des gisements importants depuis l’ère du néolithique (5 000 à 3 000 ans avant notre époque). Actuellement, le plus grand gisement de jade a été identifié dans la province de Chènn si, dans la ville de Taï-Thong. C’est donc presque naturel que les bijoux jade ou les statuettes décoratives en jade sont produites en Chine.

En ce qui concerne les bijoux céramiques, la poterie en terre a été utilisée en Chine depuis le néolithique également. Les différentes périodes de l’histoire de la Chine ont vu une amélioration progressive de la maîtrise de cette technique. Des briques les plus simples aux statues humaines à taille réelle en passant par les vases Ming, la porcelaine chinoise est réputée parmi les plus belles du monde.


Partager cet article

Commenter cet article