Lundi 23 Janvier 2017

Réussir sa PACES grâce au tutorat

Pour un étudiant qui se lance dans le concours de la première année de médecine, il peut être compliqué de s’organiser, de se motiver face à la quantité de travail ou encore de ne pas se décourager. Le tutorat a une grande utilité chez les candidats du concours PACES.

tutorat lyon

De l’efficacité dans le travail

Avoir un tuteur, cela permet d’avoir accès à des cours complets et en avance et de les travailler avant de les voir au cours de l’année. Cela constitue un apport complémentaire en connaissances, et représente un gain de temps dans la mesure où les cours sont moins compliqués à suivre lorsqu’on les a déjà travaillés. De plus, avoir un tuteur attitré permet de pouvoir poser toutes ces questions (ce qui est impossible en amphithéâtre) et d’être sûr de pouvoir approfondir ce qui a été mal compris.

Du soutien toute l’année

Le tuteur est généralement un étudiant de deuxième ou troisième année de médecine. C’est un étudiant qui a réussi sa PACES et qui connaît les difficultés d’une telle année. Ainsi, il est présent pour accueillir les étudiants au début de l’année et pour les accompagner au fur et à mesure. Il peut être un soutien moral tout au long de la préparation du concours, afin d’aider à garder motivation et confiance. Avoir un tuteur, c’est toujours bénéfique lorsque l’on a un petit coup de blues.

Travailler à plusieurs

Généralement, lorsque l’on souhaite un tuteur, l’on choisi une boite à colle, comme celle-ci qui propose du tutorat à Lyon. Ainsi, il est possible de se retrouver dans des salles, par petits groupes restreints, et de travailler ensemble. Il s’agit d’une bonne méthode pour se motiver, et pour pouvoir demander des conseils aux autres. En général, le tuteur est présent dans les locaux et disponible en cas de besoin.


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+1
Partagez