Mercredi 23 Mai 2018

BTS CG : être bien formé aux outils de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité recrutent – et la source n’est pas prête de se tarir. Sauf que les changements amenés par la phase de transition numérique à laquelle est confrontée la profession modifient aussi les usages traditionnels de ces métiers, poussant les formations à s’adapter à de nouveaux outils développés par les entreprises. Voici pourquoi un BTS CG, et particulièrement un BTS en alternance, semble être une solution idéale pour bien s’y former.

BTS CG : être bien formé aux outils de la comptabilité

Expert-comptable, expert content ?

Les comptables sont partout, dans les petites comme dans les très grandes entreprises, dans les cabinets d’expertise comptable. On ne peut pas se passer d’eux et, en ce sens, les opportunités d’embauche sont réelles. À ceci près que la complexité des tâches et la nécessité de plus en plus grande de maîtriser les outils numériques poussent à recruter à des niveaux d’exigence plus élevés.

Petit à petit, accompagné par le développement des outils informatiques, le comptable s’est affranchi des travaux les plus répétitifs et de son image de solitaire qui manie les chiffres. Aujourd’hui, il fonctionne de plus en plus en accord avec les gestionnaires et les décideurs de son entreprise, leur fournissant outils et documents pour les aider à choisir leur stratégie et se fixer des objectifs.

Les métiers de la comptabilité

Les professions du chiffre, ainsi qu’on les appelle, recouvrent plusieurs métiers :

  • Le comptable, qui supervise le travail des aides-comptables et établit des synthèses sur la situation financière de l’entreprise
  • L’aide-comptable, chargé de la tenue des comptes et de l’enregistrement des opérations financières
  • L’expert-comptable, qui assure une mission de conseil auprès des entreprises
  • L’assistant de gestion, collaborateur du patron de PME ou de PMI, assure les fonctions administratives, commerciales et comptables
  • L’auditeur, qui analyse le fonctionnement d’une entreprise ou d’un service dans le but de l’améliorer
  • Le directeur financier, qui conçoit, met en place et développe le système d’information et de gestion financière

Pour y parvenir, il existe plusieurs voies d’accès : Bac professionnel, Bac général ou technique  puis BTS, DUT ou DPECF  enfin, école de commerce, Licence puis Master Professionnel ou DECF/DESCF. Ca, ce sont les possibilités. Mais quelle peut être la meilleure voie pour se former correctement aux outils de comptabilité, et être préparé comme il faut aux exigences du monde du travail ?

Expert-comptable, expert content ?

Les points forts du BTS CG en alternance

Le BTS comptabilité et gestion (CG) prépare l’étudiant à prendre en charge les activités de comptabilité et de gestion de l’organisation ou de l’entreprise pour laquelle il va travailler.

C’est un diplôme qui peut également se préparer en alternance, une solution qui favorise l’insertion professionnelle par le biais d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Outre les qualités demandées pour un BTS classique – rigueur, précision, intérêt pour les chiffres, discrétion –, l’étudiant doit faire preuve d’une implication et d’une motivation supplémentaires.

Le principal intérêt d’un BTS CG en alternance ? Acquérir une solide formation académique d’un côté, et observer son application concrète de l’autre côté, au sein de l’entreprise choisie. Surtout, les formations en alternance profitent au maximum de la transition numérique qui agite le monde de la comptabilité depuis quelques années.

En effet, si les outils numériques sont en plein essor dans le monde de l’entreprise, les étudiants gagnent à être formés directement sur ces outils informatiques qui sont ceux des sociétés dans lesquelles ils passent une partie de leur temps en BTS alternance. Ils développent ainsi des connaissances à la fois théoriques et pratiques.

Le BTS CG : un pied dans le monde du travail

Même hors alternance, le BTS est plus directement dirigé vers l’emploi dans la mesure où, contrairement au DUT qui se place dans une perspective d’études plus longues (ses étudiants sont d’ailleurs majoritairement issus du Bac général), il fait la part belle aux stages ainsi qu’aux projets tutorés suivis par un professionnel – y compris pour le BTS « classique ».

De plus, le BTS se prépare au sein d’un lycée. L’étudiant est ainsi moins dépaysé que s’il intégrait une école ou l’université, et la taille réduite des classes permet de travailler plus efficacement en groupes et d’échanger plus aisément avec les professeurs et les intervenants. La pédagogie, axée sur les travaux pratiques, ouvre le champ à des applications concrètes.

Les nouveaux outils de la comptabilité

Une bonne formation aux outils de la comptabilité, ce que le BTS CG en alternance propose de manière plus tangible que les autres diplômes, est devenue indispensable. C’est un argument de poids pour convaincre un recruteur, et le fait d’avoir travaillé sur les outils digitaux propres à une entreprise pendant ses années d’alternance peut mener pus rapidement à un recrutement.

Car les temps changent, et les professions comptables sont forcées de s’adapter aux modifications liées aux nouveaux outils numériques. Signature électronique, télédéclaration, engagement dans le Big Data… Les technologies innovantes de demain s’apprennent au plus vite : dès la formation.

etre bien forme en comptabilite

etre bien forme en comptabilite


Partager cet article
Commenter cet article
Le collier de serrage

Fermer